Le Monde de Toril Index du Forum Le Monde de Toril
Le forum des Royaumes Oubliés
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les autres contrées de Toril
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde de Toril Index du Forum -> La taverne du chant de l'elfe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Renn
Chevalier


Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 446
Localisation: Parcours les contrées du Nord Sauvage

MessagePosté le: Mer Avr 16, 2008 9:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Eltargrim. Merci et remerci et reremercie Mr. Green .
T'a l'air d'être une encyclopédie vivante toi.
Je veux pas abusé mais t'aurais pas une descrption des villes et du peuple de Kozakura.
_________________
Laissez deviner aux hommes par vos propres exploits qui étaient vos ancêtres.

Proverbe japonais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 782
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Dim Avr 20, 2008 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Renn a écrit:
Merci beaucoup Eltargrim. Merci et remerci et reremercie Mr. Green .
T'a l'air d'être une encyclopédie vivante toi.
Je veux pas abusé mais t'aurais pas une descrption des villes et du peuple de Kozakura.


Tout d'abord, il faut signaler que tout ce qu'il y a sur la carte d'Eltargim n'est pas Kosakura.

La péninsule, et quelques petites iles, c'est Koryo.
Ensuite, quelques iles composent Kosakura.
Puis d'autrs iles forment ce qui est appelé les Iles de Wa.

Voila quelques infos sur Kozakura, ça vient d'un site internet, mais je ne sait malheureusement plus lequel. Je me suis apperçu par la même occasion que ce site (qui n'est pas un site "officiel") mets en ligne la carte de Kara-Tur (la même qu'Eltargim), bien que celle-ci soit issue du supplément Kara-Tur (et donc, normalement, soumis au Copyright).

Il y a une petite carte avec juste les quelques iles qui composent Kosakura, mais je ne sait pas comment faire pour l'afficher ?
J'ai encore plein d'infos, si le sujet t'inspire...


KOZAKURA

HISTOIRE
L'histoire politique de Kozakura commence avec le clan tribal Akimatsu qui, grâce à un habile usage de pouvoir militaire et de diplomatie, spécialement les alliances aux travers de mariages, déclara un jour que son chef, Mori, avait été élu par les dieux pour diriger toutes les tribus de l'île de Shinkoku. Mori devint ainsi le premier empereur. Les Akimatsu avaient en effet marié leurs filles avec de puissants nobles d'autres clans, et s'étaient arrangés pour que les enfants de ces unions prennent le contrôle de ces clans. De cette manière, les Akimatsu réussirent grâce à leur grande influence sur toute l'île à imposer leur volonté, sans toutefois réussir à imposer une forte tradition d'autorité impériale, car son contrôle dépendait trop de la coopération des familles alliées, qui devaient être récompensées avec des titres, des charges et des terres. Puis, avec le temps, la politique des Akimatsu se retourna même contre eux. Après les premières décades, en effet, la famille se retrouva tellement grande qu'elle se divisa en plusieurs branches. Bien que seuls ceux qui appartenaient à la lignée principale pouvaient aspirer à être empereur, les autres branches cherchèrent à contrôler l'empereur, notamment en mariant une des filles de celui-ci avec un de leur fils, l'enfant de ce mariage possédant lui le droit d'être nommé à cette fonction. A ce petit jeu, le clan Honda se comporta en maître, réussissant à garder le pouvoir, d'une façon ou d'une autre, de manière quasi ininterrompue jusqu'en 1119, année au cours de laquelle le clan Hojo se rebella.
La politique à la capitale fut donc de plus en plus compliquée et demandait toute l'attention des nobles. Petit à petit, les provinces furent considérées comme le foyer des gens incultes et inférieurs, et les clans ne leur portèrent plus que peu d'attention. Privées de l'appui du pouvoir impérial, les familles des provinces furent alors presque contraintes d'augmenter leurs forces armées et d'agrandir leurs forteresses pour pouvoir contrôler leurs terres. Et ceci eu pour conséquence d'affaiblir le pouvoir de la cour. A ce moment la classe militaire commença à prendre réellement de l'importance avec l'apparition des bushidan, des individus localement puissants qui se regroupèrent militairement pour prendre le contrôle des terres de provinces. Nombre d'entre eux étaient d'ailleurs de jeunes fils de nobles à qui on n'avait pas trouvé de positions adéquates à la cour. Ainsi naquirent au sommet de la hiérarchie de ces groupes militaires les daymos, les seigneurs des terres locales, servis par les samouraïs, des guerriers qui avaient les moyens de s'équiper de montures et de bonnes armures, et les bushis, simples soldats à pied.
Alors que la cour impériale restait obstinément aveugle au danger que représentait la montée en puissance de ces familles provinciales, celles-ci prirent elles bien conscience de la faiblesse de l'empereur et du désordre qui régnait à sa cour. Une de ces familles, les Hojo, fut alors à l'origine de la guerre de Tennu, qui força l'empereur à donner à son patriarche le titre de shogun (seigneur de la guerre) en 1119. Hojo Tademashi se convertit donc en premier shogun et établit son gouvernement, le bakufu, à Gifu, en 1120. Bien qu'officiellement d'un rang inférieur à celui de l'empereur, il avait lui l'avantage de pouvoir compter sur un vrai pouvoir militaire à ses côtés, et il fut le réel dirigeant de Kozakura, la cour se transformant plus en centre culturel. Hojo Tademashi ne renversa pas l'empereur car la croyance du peuple était que celui-ci descendait directement des dieux, qu'il était donc lui-même un être divin. Fut été un risque énorme que de prendre sa place par les armes, car le peuple ne l'aurait sûrement pas suivi. Pour rassurer tout le monde, les textes indiquèrent même que le shogun devait continuer d'obéir aux 19 volontés de l'empereur, et que lui seul pouvait nommer un shogun. En réalité, une énorme mascarade.
Mais Kozakura est plutôt grande et, même pour un shogun, la contrôler entièrement est une tache ardue. Les shoguns ont donc été forcés de baser leur pouvoir sur les mêmes fondements que les empereurs: la lignée familiale principale, les branches, et les alliés. En 1242, le titre de shogun devint héréditaire. Tous les maux et les manoeuvres qui avaient cour pour la succession impériale s'appliquèrent alors de la même manière à la succession des shoguns, notamment les mariages politiques.
GÉOGRAPHIE
Kozakura est constituée de plusieurs îles, certaines volcaniques, donc la principale est celle de Shinkoku. Cette île composée de montagnes enneigées, de forêts de pins et de bambous et de rizières est le foyer de 3/4 des habitants du pays, et en est le centre politique et culturel. Sa principale richesse est sa terre arable et la quantité de riz qu'elle produit car, contrairement à Wa, Kozakura est ouvert au commerce. Parmi les grandes villes, Fukama, qui fut la première capitale, est principalement connue pour son art (car malgré l'instabilité politique, le pays est en pleine croissance au niveau culturel). Senita est un grand port qui exporte de grandes quantités de riz et qui élèvent des chevaux remarquables. Dojyu est l'actuelle capitale. On y produit principalement du cuir et du sake. Masakado possède l'un des plus jolis ports de Kara-Tur, et est l'un des rares à commercer avec Wa.
La deuxième île par la taille est Tenmei, au nord de Shinkoku, qui forme la barrièe nord de la Mer Intérieure. Ses principales villes sont Yoshida, capitale de la province de Tenmei, source de riz, de poissons et de ceramiques, et Tanegawa, habitée par des barbares.
Les habitants de la "petite fleur de cerisier", autre nom de Kozakura, sont de la même race que ceux de Wa, avec qui ils partagent les mêmes coutumes et traditions. Ils ont un visage large, les cheveux noirs, les yeux marron, et sont plus petits que les Shou.
SOCIÉTÉ
De nos jours, le shogun en place est Takenaka Okawa, âgé de 17 ans, et le climat politique et militaire en Kozakura est tendu. Les dernières successions ont été tourmentées et ont créé une situation instable dans le pays, divisant les familles. Okawa est soutenu par les Takenaka du sud-est, principalement ceux des provinces de Fukudo, Naga-ido et Naredo. Mais son frère, Takenaka Sugawara, soutenu lui par les Takenaka des provinces de Dosaki, Iwari et Sanyo, au nord-ouest, n'a pas digéré de ne pas avoir été nommé au poste de shogun. A ceci s'ajoute aussi la cour de l'empereur, aujourd'hui réduit à un rôle cérémonial, qui lutte pour que celui-ci retrouve son pouvoir perdu. Chaque partie essaye donc de s'allier les autres familles de l'île, et toutes ne sont pas des plus loyales. Parmi elles, le clan ninja des Konishi est la plus célèbre. Cette famille, qui a déjà servi simultanément plusieurs factions rivales, accepte en effet aussi bien les contrats de la part des nobles de la cour impériale que ceux du shogun et de ses alliés. Ceux qui les engagent aujourd'hui seront certainement leurs ennemis de demain ! Kozakura est donc loin d'être une nation unie, et dans ces circonstances les samouraïs et autres aventuriers n'auront aucun mal à trouver des opportunités d'aider une faction ou une autre.
De manière générale, les habitants de Korakura placent toutefois l'honneur au-dessus de tout, bien que celui-ci puisse être exprimé de différentes manières. L'honneur d'un individu est reflété dans son attitude au combat, sur la scène politique et diplomatique, et dans son foyer. Pratiquer l'art est honorable, que se soit la calligraphie ou la maîtrise du katana. Les Kozakurans, à la différence des Shou, sont aussi prompts à chercher réparation lorsque l'on souille leur honneur qu'à trouver une mort honorable pour racheter un déshonneur.
RELIGION
Il y a principalement deux religions en Kozakura :
La première, celle des 8 Millions de Dieux, la plus ancienne et la plus répandue sur Kozakura et sur Wa, consiste en la vénération de divers dieux et esprits de la nature. Il n'y a ni prophète, ni grand livre, ni rituels uniformes chez les 8 Millions de Dieux, les cérémonies variant d'un dieu à l'autre et d'un sanctuaire à un autre.
La seconde, le Chemin de l'Illumination, est lui une religion importée par des prêtres de Shou Lung en 462, et pratiquement identique à celle du Sentier de l'Illumination pratiquée en Shou Lung. Cette religion très bien structurée ébauche des leçons de vie et propage les discours de son grand maître afin de guider les hommes jusqu'à la perfection spirituelle. En Kozakura, elle est divisée en 3 grandes écoles de croyances.


KORYO

Koryo désigne l'association de 3 royaumes unis entre eux par un puissant roi, le seigneur de guerre Wanang Sun. Situé au nord de la péninsule montagneuse de Korakura, Koryo a su rester indépendant de Shou Lung et de Korakura, malgré les multiples tentatives d'invasions de ces derniers. Ceci explique pourquoi les habitants nourrissent une haine farouche envers ces 2 nations et pourquoi le pays est fortement militarisé. Au niveau politique, les gouverneurs des 21 districts sont libres d'administrer leur territoire comme bon leur semble, et reportent directement au roi.
Les habitants de Koryo vivent dans la crainte permanente d'une invasion ou d'une guerre, ce qui les rend xénophobes. Koryo n'est donc pas le meilleur endroit pour un étranger, et les bateaux ne sont pas des mieux accueillis dans les ports. En Koryo, on préfère accuser à tord un étranger que dénoncer un koryoen. Les natifs de Koryo ont aussi la réputation de n'avoir jamais peur au combat, d'être experts à l'arc et maîtres dans les arts martiaux. Ils ressemblent en fait beaucoup aux habitants de la province de Chukei, au nord de Shou Lung. Les koryoens sont de corpulence moyenne, ont les cheveux noirs et de grosses pommettes.



WA

Wa est un ensemble d'îles qui forment un même ensemble militaire uni, à la manière de Kozakura. La plus grande est l'île de Tsukishima où siège la capitale, Uwaji. Bien que Wa possède un empereur, ce titre est plus honorifique qu'autre chose, car le vrai pouvoir est aux mains des shoguns, ces seigneurs qui divisent leur territoire en fiefs et qu'ils concèdent à des daymios pour les gouverner. Chaque daymio entretient un groupe de samouraïs, qui en retour lui offrent un service loyal et absolu. Après des siècles de guerre, Wa s'est installé dans une ère de paix, la plus longue de tout Kara-Tur. Cette paix a permis de renouveler l'intérêt de ce peuple pour l'éducation et l'art, ce qui a eu pour effet de faire éclore une culture aujourd'hui florissante et promise à un avenir certain. Mais ceci a un prix, car la structure sociale rigide qui permet d'assurer la tranquillité au sein du pays flirte avec la tyrannie et l'oppression. Les classes sociales, très séparées (en premier viennent les guerriers, puis les paysans et les artisans, et enfin les marchands) sont inamovibles ; les déplacements sont étroitement surveillés ; même la religion est régulée par l'état. La prospérité touche quasi exclusivement les militaires, condamnant dans le même temps un nombre stupéfiant d'hommes du peuple à vivre dans la détresse et la pauvreté.
Quelque soit leur statut social, les citoyens de Wa sont unis par un fervent orgueil national et une grande méfiance envers les étrangers. Les contacts avec le reste du monde sont limités. On connaît peu de chose au sujet de Wa hors de ses frontières, et de la même manière les habitants de Wa connaissent peu le monde qui les entoure, si ce n'est quelques mercenaires de Kozakura. Les bateaux, spécialement ceux ne provenant pas de Kara-Tur, sont interceptés par la flotte militaire de Wa afin que l'équipage ne puisse pas mettre le pied à terre. Les individus qui ne sont pas natifs de Kara-Tur sont appelés des "gaijins".
Les habitants de Wa partagent avec ceux de Kozakura un profond sens de l'honneur. Ils ont les cheveux noirs, de grandes pommettes, et les yeux en amandes. Généralement plus petits et plus lourds que la plupart des autres peuples de Kara-Tur, ils ressemblent fortement aux habitants de Korakura.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Juin 01, 2008 4:01 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Renn
Chevalier


Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 446
Localisation: Parcours les contrées du Nord Sauvage

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2008 8:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Dr Brains mais entre temps (vu que Eltar' ne m'a pas répondu j'ai fait mes propres recherches et je crois bien que je suis tombé sur le même site que toi Wink .
_________________
Laissez deviner aux hommes par vos propres exploits qui étaient vos ancêtres.

Proverbe japonais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 782
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Sam Avr 26, 2008 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Renn a écrit:
Merci Dr Brains mais entre temps (vu que Eltar' ne m'a pas répondu j'ai fait mes propres recherches et je crois bien que je suis tombé sur le même site que toi Wink .


C'est parfois mieux de chercher les infos soi-même...

Si tu veux d'autres infos, n'hésite pas, demandes.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 782
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Lun Mai 26, 2008 12:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Morcar a écrit:
Pour le fait de continuer d'écrire sur ces continents disparus, disons que les auteurs ne seront sans doute pas intéressés (et autorisés ?) à traiter d'un tel sujet "dépassé".


Tiens, j'avais oublié de te répondre, alors je le fais maintenant.
Pour info (le message d'origine est loin), il s'agissait de savoir si il était encore possible d'écrire un roman se déroulant à Maztica, malgré le fait que ce continent disparaisse dans la prochaine édition.


Pour Maztica, je ne sais pas si cela serait une bonne chose ( j'ai la trilogie mais je l'ai pas lue. Trop la flemme !), mais pour le principe, je vois pas pourquoi on ne pourrait pas le faire.
Il y a bien une séquence Nethéril ainsi que plusieurs nouvelles s'y déroulant, alors que cette civilisation a disparu depuis plus de 1500 ans (par rapport au "présent" actuel des RO).
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Morcar
Ao


Inscrit le: 06 Aoû 2004
Messages: 6605
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Mar Mai 27, 2008 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne faisais qu'une déducion par rapport au fait qu'Elaine Cunningham n'ait eut qu'un délai restreint pour écrire une nouvelle trilogie à Halruaa, avant que la 4è édition ne sorte.
Apparemment, comme elle a dépassé le délai, la trilogie ne verra jamais le jour.

Les romans sur Netheril etc... sont parus avant que la license ne soit racheté par WotC, non ? La politique a peut-être changé depuis. En tout cas c'est ce que laisse pensé des infos comme celle concernait Cunningham.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 782
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Dim Juin 01, 2008 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Morcar a écrit:
Les romans sur Netheril etc... sont parus avant que la license ne soit racheté par WotC, non ? La politique a peut-être changé depuis. En tout cas c'est ce que laisse pensé des infos comme celle concernait Cunningham.


La trilogie de romans, peut-être.

Mais certaines nouvelles, comme celles de Realms of Shadow, sont plus récentes.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde de Toril Index du Forum -> La taverne du chant de l'elfe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com