Le Monde de Toril Index du Forum Le Monde de Toril
Le forum des Royaumes Oubliés
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le voile se lève pour Joshua Stryk [En cours]
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde de Toril Index du Forum -> Les Chroniques Oubliées
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Mai 13, 2008 2:03 am    Sujet du message: Le voile se lève pour Joshua Stryk [En cours] Répondre en citant

En commençant cette histoire, je m'attaque à un projet que j'ai en tête depuis un bon moment. C'est un projet énorme pour lequel j'ai accumulé beaucoup d'aides de jeu et il va me falloir du temps pour le réaliser.
Tout cela ne servant qu'à répondre à une question qui me tourmente depuis douze ans, et à laquelle je n'ai trouvé de réponses nulle part (et je suis persuadé que tous ceux qui ont lu le roman où se trouve cette question se la sont posée aussi... Wink ).

Ceci est le prologue, qui va commencer le récit de l'initiation de Joshua, mon "héros".

Si après avoir lu, vous vous posez plein de questions, c'est normal.
Tout est dans le titre (provisoire).
Le voile se lève pour Joshua, mais aussi pour le lecteur, et il va se lever progressivement...


C'est parti.




TITRE A VENIR

Prologue



....C’était un hiver rude, comme la région n’en avait pas connu depuis bien longtemps. Selon toute apparence, Aurile avait décidé de reprendre ses droits. Un vent violent et froid balayait les rues de Nids-de-Corbeaux et la neige s’accumulait contre les bâtiments. Cependant, les rues n’en étaient pas désertes pour autant. Luttant contre les éléments, une silhouette avançait lentement.
....Joshua Stryk était à la recherche d’une auberge. Mais il était sur ses gardes. Les hommes de Gaïus étaient à sa recherche. Il n’aurait peut-être pas du essayer de les doubler mais le joyau qu’il leur avait subtilisé en valait la peine. Avec la somme que représentait le bijou, il pourrait vivre heureux pour le restant de ses jours, loin de Gaïus Grumpo et de sa guide de voleurs.
....Les hommes de Gaïus étaient passés un peu plus tôt à l’endroit où il logeait habituellement. C’était prévisible et Joshua ne comptait pas les attendre. Mais ce fichu blizzard l’avait empêché de quitter la ville. Il était pour le moment contraint de rester à Nids-de-Corbeaux et de trouver une auberge où se cacher pour quelque temps.
....Finalement, Joshua arriva devant une auberge habituellement réservée aux gens importants et riches de la cité. Les hommes de Gaïus ne viendraient pas le chercher dans un établissement comme celui-là, qui avait ses propres forces de sécurité. Il avait quelques économies en pièces d’or qu’il avait mises de côté en prévision d’un coup dur et la situation exigeait qu’il les utilise. Il décida d’entrer. Il ne remarqua pas, sur les toits en face de l’auberge, les deux silhouettes sombres qui l’observaient attentivement.

....Comparée aux conditions extérieures, l’auberge était infiniment accueillante. La grande salle était chauffée par deux foyers sur lesquels cuisaient de grands quartiers de viandes, répandant un parfum appétissant. Le sol et les tables étaient bien plus propres que dans la plupart des auberges que Joshua fréquentait d’ordinaire. Cependant, il n’y avait presque personne et c’était logique, étant donné le temps qu’il faisait à l’extérieur.
....Joshua s’approcha du comptoir derrière lequel le gérant servait à boire aux rares clients. Il réserva une chambre à l’étage et commanda une boisson chaude. Il s’assit au comptoir sur un des sièges libre et se réchauffa les mains avec la tasse. Il était dos à la porte, mais un miroir lui permettrait de voir si quelqu’un entrait.
....Ce qui arriva quelques minutes plus tard, lorsque deux hommes ouvrirent la porte, laissant entrer la tempête à l’intérieur, et s’assirent silencieusement dans un coin de la grande salle, non loin d’un des foyers. Le tavernier alla prendre leur commande et Joshua suivit la discussion. Il remarqua qu’elle prenait beaucoup de temps et il vit à un moment le tavernier se retourner vers lui, puis parler à nouveau avec les deux inconnus.
....Le sang de Joshua ne fit qu’un tour. Il était découvert, c’était certain. Ils n’avaient pas perdu de temps pour le retrouver. Ce joyau devait valoir bien plus que ce que Joshua avait cru. Il ne resta pas planté là, il finit sa tasse, se leva doucement et se dirigea vers l’étage supérieur, luttant pour ne pas courir.
....Arrivé dans sa chambre, il ferma la porte à clef et inspecta la fenêtre. Elle donnait sur une petite ruelle. Il ouvrit la fenêtre et monta sur le rebord. La couche de neige était épaisse et elle devrait amortir sa chute. Il se laissa tomber et atterrit doucement sur le tapis blanc.

....Il avait mal évalué la ruelle avec cette tempête, car elle s’avérait en fait être une impasse. Il était obligé de sortir en passant à côté de l’auberge. Il se dit qu’il avait le temps avant que ces deux hommes pénètrent dans sa chambre et comprennent qu’il était parti, aussi il ne s’inquiéta pas outre mesure. Il se pelotonna dans son manteau et remonta la ruelle.
....A peine quelques pas avant la sortie, six hommes apparurent, bloquant l’accès. Il reconnut leur chef, Gratk, un demi-orque que Joshua connaissait bien, puisque c’est lui qui l’avait recruté et qui lui avait trouvé tous ses contrats. Des traces de coup sur son corps indiquaient clairement que Gaïus n’avait pas aimé se faire arnaquer et qu’il l’avait motivé pour réparer cette infamie. Gratk semblait effectivement plus que remonté contre Joshua.
....Joshua reconnut également l’homme à côté de Gratk, c’était un sorcier que Gaïus envoyait lorsqu’un problème devenait gênant. Joshua ignorait son nom véritable, mais tous dans la guilde l’appelaient l’Impitoyable. Bien peu l’avaient vu à l’œuvre mais les rares chanceux qui y avaient eu droit devenaient livides et refusaient de dire un mot lorsqu’on évoquait cet homme.
....Gratk s’avança lentement, un grand sourire sur son visage porcin.
« Où comptais-tu aller, Joshua ? dit-il. Tu ne partirais pas sans nous dire au revoir, ni sans nous rendre ce qui ne t’appartient pas, n’est ce pas ? Gaïus a été très déçu de ta conduite, vois-tu, et il m’a chargé de mettre de l’ordre dans tout ça. Alors, sois un bon garçon, et remets nous le caillou. Ensuite, nous pourrons discuter, toi et moi. »
....Joshua se savait perdu. Il n’y avait nul pardon possible pour ce qu’il avait fait. Aussi préféra-t-il répliquer vertement. Quitte à mourir ici et maintenant, il préférait le faire à sa manière, en emportant quelques hommes avec lui dans un combat.
« Tu es toujours le petit chien de Gaïus, à ce que je vois. Il t’envoie faire ses commissions et tu obéis sans discuter. Tu seras toujours un lâche. »

....Le visage de Gratk devint rouge de colère en entendant cela, il n’en fallait pas beaucoup plus pour qu’il sorte de ses gonds. Mais Joshua n’avait pas terminé.
« Si tu veux le joyau, il va te falloir me le prendre. Mais je suppose que tu es trop lâche et que tu vas laisser tes sous-fifres ou ce sorcier régler tes problèmes à ta place. Je serais curieux de savoir ce que tu vas faire, demi-orque.»
....C’était le sujet tabou. Gratk avait terriblement honte de ne pas être un humain. Les membres de la guilde le savaient parfaitement et n’abordaient jamais ce sujet.
....Comme Joshua l’espérait, Gratk se jeta sur lui en dégainant son épée longue. Joshua sortit sa rapière de son fourreau et para le coup prévisible que Gratk lui porta. La colère était mauvaise conseillère lors d’un combat et Joshua le savait, il avait plus d’une fois triomphé d’un adversaire plus fort que lui en le poussant à commettre des erreurs. Il continua à insulter Gratk, tout en parant ses lourdes attaques prévisibles.
....Le manège dura un petit moment, jusqu’à ce que Gratk se fatigue à frapper le vide et offre une ouverture en or à Joshua. Celui-ci ne se fit pas prier et donna un coup d’estoc dans l’estomac du demi-orque, y laissant une large plaie. Gratk essaya de stopper l’hémorragie avec sa main et Joshua lui trancha net le bras qui tenait l’épée. Gratk s’écroula en gémissant, comprenant qu’il était perdu.

....Joshua allait lui donner le coup de grâce lorsque le sorcier intervint. Un éclair magique le toucha à l’épaule, le projetant contre un mur.
« A présent, fini de jouer, dit le sorcier. Je n’ai pas que cela à faire, vos petites chamailleries ne m’intéressent pas. Toi ! , dit-il en s’adressant à Joshua qui se relevait péniblement. Donne-moi la pierre immédiatement ! »
« Il va falloir me tuer pour me la prendre, je ne … »
....Un éclair le toucha en plein dans le torse, lui brûlant la poitrine. Joshua s’écroula, toujours conscient mais ne pouvant plus rien faire.
« Si c’est ce que tu souhaites, je te l’accorde. Je me sens d’humeur… compatissante aujourd’hui, dit le sorcier en souriant. Il s’adressa aux autres hommes qui n’avaient pas bougé jusqu’à maintenant.
« Vous, fouillez-le et rapportez moi la pierre. »
....Les quatre hommes s’exécutèrent et fouillèrent dans toutes les poches de Joshua, sans trouver le moindre bijou. L’un d’eux revint vers le sorcier la tête basse et lui dit :
« Votre excellence, il n’a pas le bijou sur lui. On ne le trouve pas. »
....Le sorcier réfléchit quelques secondes, l’air très pensif, puis lâcha :
« Il est certainement caché non loin d’ici. Il est descendu par la fenêtre de cette chambre, le bijou doit être là-haut. Allez voir et retrouvez moi à l’endroit convenu lorsque vous l’aurez trouvé. Inutile de vous dire que vous n’avez pas intérêt à revenir sans »

....Les quatre hommes déguerpirent en quatrième vitesse et le sorcier se retrouva bientôt seul avec les deux mourants. Il s’aperçut vite qu’il n’y en avait plus qu’un, Gratk ayant succombé à ses blessures et ne respirant plus. Il se pencha sur Joshua et lui murmura :
« La cupidité et la stupidité ne font pas bon ménage, mon ami. Lorsque tu seras de l’autre côté, tu auras l’éternité pour y penser et regretter le jour où tu as tenté de voler Gaïus Grumpo. Je sais que l’on m’appelle l’Impitoyable, mais pour toi, je vais faire une exception, un geste de pure miséricorde. »
....Le sorcier ramassa la rapière de Joshua et la tint bien haut au dessus de sa tête.
« Salue Myrkul pour moi. », dit le sorcier tandis que la lame descendait rapidement et se plantait dans le coeur de Joshua, qui mourut presque instantanément.
....Le sorcier se releva en jetant la rapière dans la neige et quitta la ruelle. Il ne vit pas, dans son dos, une forme sombre tomber du toit et atterrir silencieusement non loin du corps de Joshua.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Mer Déc 01, 2010 2:40 pm; édité 11 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mimisis
Défenseur


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 171

MessagePosté le: Mar Mai 13, 2008 3:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire ton histoire et effectivement plein de questions me viennent à l'esprit.

Tout d'abord ton héros, Joshua Stryk, un voleur qui à dérober une pierre, pierre qui à l'air très précieuse vu les ressources déployé pour la retrouver. Cette pierre a t elle quelque chose de magique ?

Ensuite la guilde des voleur qui le poursuit. Va t on en savoir plus sur eux où ne sont ils la que pour l'introduction de l'histoire?

Ensuite le point le plus problématique pour moi. Peut on décapiter quelqu'un avec une rapière? Car pour moi une rapière est une arme d'estoc avant tout, mais je pensais qu'elle avait un coté de sa lame tranchant comme un cimeterre, mais dans le doute j'ai vérifié dans un dictionnaire puis sur Internet mais là j'ai eu des versions différentes, dans mon dictionnaire on dit que une épée faite uniquement pour attaquer d'estoc or sur Internet on me dit que c'est épée très pointue avec un ou parfois les 2 cotés tranchant favorisant les coups d'estoc. Que croire?

Tu dit que ce récit est une introduction à l'initiation de Joshua mais parle tu de celle de voleur ou bien de celle que va lui donner la personne qui descend du toit à la fin. Si c'est celle de la personne qui descend de toit comment va t il ressusciter Joshua à moi d'être prétre et un puissant en plus( Prêtre de Mask peut être ? )

Sinon ton histoire est bien écrite et personnellement je trouve ton style facile à lire et accrocheur. Vivement la suite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Mai 13, 2008 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne peut pas trop répondre à tes questions sans spoiler la suite de mon histoire. Mais disons que :
-Le joyau, la Guilde, le sorcier, tout ça n'a aucune importance pour la suite (immédiate) de l'histoire, les noms peuvent d'ailleurs évoluer (je me suis pas trop cassé la tête et je n'ai pas regardé dans mes aides de jeu pour voir si une "vraie" guilde de Nids-de-Corbeaux pouvait faire l'affaire ou si une "vraie" auberge telle que je la décris existait). Le but était de tuer Joshua (et t'en connais beaucoup qui tuent leur héros dès le prologue ? Moi, je suis un dingue... Laughing )
-L'initiation de Joshua est celle que lui donneront les formes sombres après sa mort (dans les RO, la mort n'est pas si définitive que ça...), formes sombres dont je ne dirai rien car on va les retrouver directement dans la suite... Wink
-Le coup de la rapière, j'avoue que je n'y avait pas bien réfléchi Rolling Eyes . Je trouvait cool le fait que Joshua soit tué par sa propre arme, et comme c'est un voleur, il porte une rapière. Peut-être vais-je supprimer la décapitation et mettre un coup de grâce plus classique (dans le coeur ?), ce qui ne modifiera pas mon histoire.
Edit : Voilà, c'est corrigé. Wink
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Sam Juin 28, 2008 11:52 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Sam Mai 17, 2008 8:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 1 : Contact


....Krigastull et Swy’zi étaient sur le toit en face de l’auberge. Le blizzard qui soufflait ne semblait pas les incommoder. Cependant, Swy’zi était impatient que cette mission soit finie.
« Etes-vous sûr qu’il passera par là ? », demanda-t-il encore une fois.
« Oui, répondit Krigastull. Les Observateurs l’ont certifié. Et tu sais qu’ils ne se trompent jamais. Ne sois pas si impatient, mon jeune Apprenti. Tu dois garder la tête froide et ne pas te laisser envahir par l’émotion. Cela te ferait commettre de graves erreurs. »
« Oui, Maître. Pardonnez-moi. J’ai seulement hâte d’être accepté définitivement dans l’Ordre »
« Cela serait fait en temps voulu. Très bientôt. Pour le moment, nous avons une mission à remplir. Regardes »
....Comme Krigastull disait cela, une forme sombre avançait dans la rue enneigée, elle s’arrêta quelques instants devant l’auberge puis entra à l’intérieur.
« Tu vois ? Il n’y avait pas longtemps à attendre. Allez viens, nous allons l’observer d’un peu plus près. »
....Les deux hommes descendirent du toit et entrèrent à leur tour dans l’auberge.

....Ils s’installèrent à une table proche de l’entrée et Krigastull fit un signe à l’aubergiste afin qu’il vienne prendre leur commande.
....Lorsque celui-ci arriva, Swy’zi passa commande de deux boissons chaudes. Le tavernier allait s’en aller mais Krigastull le retint par le bras. Il n’avait pas de description précise de l’homme qu’il recherchait et voulait savoir si c’était bien l’homme qu’ils avaient vu entrer.
« Cet homme, là-bas, vous le connaissez ? demanda Krigastull en désignant Joshua. Est-il de vos clients réguliers ? »
....L’aubergiste se tourna vers Joshua, puis répondit :
« Non messire, je ne le connais pas. Il est entré il y a seulement quelques minutes et je ne l’avais jamais vu auparavant »
« Merci, mon brave », dit Krigastull, rassuré.
....L’homme s’éloigna et alla préparer la commande. Swy’zi et son maître continuèrent à observer Joshua discrètement, mais au bout d’un moment, celui-ci se leva et se dirigea vers l’étage supérieur.
« Il semble qu’il nous ait repérés, Maître. Je le sens tendu. »
« En effet, répondit Krigastull. Nous nous sommes peut-être un peu trop approchés de lui. J’espère que cela ne va pas faire avorter la mission. Il faut agir avant que les choses empirent. »
....Krigastull attendit que Joshua disparaisse avant de se lever. Il sortit de l’auberge, Swy’zi sur les talons.

....Le blizzard soufflait toujours aussi fort et on n’y voyait pas grand-chose mais les deux hommes aperçurent tout de même six hommes entrer dans la ruelle qui jouxtait l’auberge.
« C’est bientôt le moment, dit Krigastull. Viens, nous allons observer les événements depuis le toit de l’auberge. »
« Bien, Maître » répondit Swy’zi.
....Les deux hommes se postèrent rapidement sur le toit de l’auberge, arrivant juste à temps pour observer un combat entre Joshua et un demi-orc. C’était pour bientôt. Joshua semblait être en difficulté mais il invectivait son adversaire qui se fatiguait à donner de larges coups avec sa longue épée, trop prévisibles pour être vraiment dangereux.
....Au bout de quelques minutes, Joshua blessa mortellement son adversaire en le touchant à l’abdomen et en lui coupant une main. Il allait l’achever mais l’un des hommes lança un éclair sur Joshua qui fut projeté contre le mur. Il y eu un bref dialogue puis le sorcier lança un deuxième éclair. Joshua fut projeté à terre en ne se releva pas.
« C’est le moment ! », dit Swy’zi en voyant cela.
« Oui, répondit Krigastull. C’est ici et maintenant que nos chemins se séparent, mon apprenti. Tu connais ta destinée. Tu dois à présent passer la dernière épreuve seul. Tu y réussiras et nos chemins se recroiseront. Je te dis bonne chance et au revoir. »
« La chance n’a rien à voir là dedans, Maître », répondit Swy’zi en souriant.
« Toujours aussi présomptueux, soupira Krigastull. Je n’aurais pas réussi à corriger cela. »
« Ce n’est pas la chance qui me fera réussir, répondit Swy’zi, souriant toujours. C’est votre enseignement, Vous avez été un excellent maître. Je serai toujours votre obligé. Au revoir. »
....Krigastull resta sans voix tandis qu’il regardait Swy’zi s’éloigner, disparaissant rapidement dans la tempête.
« Je n’ai peut-être pas tout raté dans ton enseignement finalement », dit-il pour lui-même au bout d’un moment.
....Il se retourna pour voir le sorcier achever Joshua, puis quitter rapidement la ruelle. C’était le moment d’agir. Krigastull fit un effort de concentration et aperçut l’âme de Joshua qui commençait à s’extraire de son corps. La silhouette spectrale fut bientôt entièrement libre et commença à se désagréger dans la tempête.
....Krigastull se laissa tomber dans le vide. La neige amortit sa chute et il se releva rapidement. Il se concentra à nouveau et son corps commença lentement à devenir translucide. L’âme de Joshua avait presque disparu et Krigastull fit ce qu’il avait fait maintes fois auparavant. Il se concentra à un point où il ne faisait plus qu’un avec les éléments. Il se laissa littéralement pénétrer par la tempête.
....Son corps se désagrégea petit à petit et suivit les traces de Joshua dans la tourmente.

* * *

....Joshua s’éveilla lentement. Il avait du mal à distinguer son environnement et se sentait confus. Il se rappelait qu’il avait mené un combat contre Gratk et qu’il l’avait vaincu mais ensuite, c’était le trou noir. Il se rappelait vaguement de quelques paroles prononcées par le sorcier, mais c’était tout.
....Lorsqu’il arriva enfin à distinguer son environnement, il fut très surpris de s’apercevoir qu’il ne se trouvait plus dans la ruelle de Nids-de-Corbeaux. La tempête avait disparu et il se trouvait sur une corniche rocailleuse, sur le flanc d’une haute montagne. Tout, autour de lui, paraissait gris et terne.
....Il dirigea son regard vers la vallée en contrebas et distingua des centaines, ou peut-être même des milliers de silhouettes qui erraient comme sans but à travers la plaine.
« Mais qu’est ce que c’est que cet endroit ? », se demanda-t-il.
« Tu n’as jamais été très porté par la religion, apparemment », dit une voix derrière lui.
....Joshua se retourna et vit un homme perché sur un rocher au dessus de lui. Il avait une apparence étrange. Alors que tout ici était terne et triste, lui semblait irradier de lumière, comme si il n’appartenait pas à ce monde.
« Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ? »
« Je m’appelle Krigastull, répondit l’homme. Mais cela n’a pas la moindre importance pour le moment. La question que tu devrais plutôt me poser, c’est : où sommes-nous ? »,
....Joshua fut déstabilisé. Il ne savait pas à quoi s’attendre de cet homme, si il en était bien un. Il décida de jouer le jeu pour le moment.
« Et où sommes-nous ? »
« Nous sommes non loin de la Plaine de la Fugue, que tu peux apercevoir en contrebas, dans le plan du même nom, domaine de Myrkul. Sais-tu ce que cela signifie ? »
....Joshua ne comprenait pas où il voulait en venir, il ne connaissait aucun des noms cités et ne savait pas ce que cet être voulait dire.
« Ton éducation va être longue », soupira Krigastull. Il expliqua alors simplement à Joshua : « Tu es dans le domaine de Myrkul, le Dieu de la Mort. Cet endroit est l’endroit que rejoignent les âmes des défunts après leur mort. Comprends-tu maintenant ce que cela signifie ? »
« Que je suis… mort ? », demanda Joshua, même si il connaissait la réponse. Il n’arrivait pas à y croire, pourtant, quelques bribes de souvenirs lui revinrent et il comprit alors se qui s’était passé.
« Le sorcier, dit-il au bout de quelques instants. Il m’a tué. »
« Oui. », répondit simplement Krigastull.
« Mais, que va-t-il m’arriver maintenant ? »
Krigastull sourit.
« Voilà une bonne question ! A présent, tu vas attendre que Jergal te fasse appeler par les Citoyens qui habitent cette cité. Ils t’emmèneront pour être jugé devant Myrkul lui-même. Etant donné ton passé, il ne peut y avoir qu’un verdict possible. »
« Lequel ? », demanda Joshua, qui n’en pouvait plus de toutes ces révélations.
« Tu vois ces trainées de lumières qui vont et viennent au-dessus de la Plaine ? Ce sont des envoyés des Dieux, qui viennent récupérer les âmes des fidèles afin de les emmener dans le domaine de leur Dieu. Tu n’auras pas droit à ce traitement car tu n’as jamais adoré aucun Dieu. Tu es un incroyant. Ton Destin est d’être intégré au Mur. »
« Le mur ? Quel Mur ? » demanda Joshua, au bord de la crise de nerfs.
« Ce Mur-là ! », fit Krigastull en montrant le château qu’on pouvait distinguer à l’horizon. « Ce château que tu aperçois au loin est le Château des Ossements, demeure de Myrkul. Autour de lui, cours un mur où sont emprisonnées les âmes des défunts incroyants. Tu seras bientôt une brique dans ce mur. A gémir et à te lamenter l’éternité durant. »
« Mais c’est horrible ! », gémit Joshua.
« Oui, répondit simplement Krigastull. Ce serait un destin horrible. »
....Joshua tiqua à cette remarque.
« Serait ? Aurais-je un autre choix ? » demanda-t-il, méfiant.
« C’est le but de cette rencontre, répondit Krigastull en souriant. C’est pour cela que j’ai fait dévier ton âme de sa route afin de t’amener ici, loin des yeux et des oreilles indiscrètes. J’ai une proposition à te faire. A prendre ou à laisser. »
« Vous avez fait dévier mon âme ? », s’exclama Joshua. « Mais qui êtes vous ? »
« Je ne répondrai pas à cette question pour l’instant. Je ne peux que t’encourager à accepter sans autres explications. Tu as le choix. Rester ici et finir dans le mur pour l’éternité, ou me suivre et accomplir un autre Destin, plus grandiose. Ce n’est pas donné à grand monde de pouvoir choisir, tu sais ? »
....Joshua était incertain. D’abord parce qu’il ne connaissait pas cet homme, si c’était bien un homme, et ensuite parce qu’il ignorait tout des éléments qu’il venait de lui révéler.
« Pourquoi moi ? demanda Joshua. Je ne suis personne. »
« Précisément. Tu es insignifiant. Tu n’as pas d’amis, pas de famille, et ta mort n’a aucune conséquence, c’est ce qui te rend précieux. Personne, pas même les Dieux, ne doivent avoir connaissance de nos agissements. Et personne ne fera attention à ta disparition, pas même Myrkul, si tu acceptes de me suivre. »
....Après un temps de réflexion, Joshua décida d’accepter de suivre Krigastull, l’autre choix n’étant pas vraiment attrayant.
« D’accord. Je vous écoute », dit Joshua.
« Bien. Je savais que tu prendrais la bonne décision. Notre chemin passe par cette caverne, dit-il en montrant une faille plus haut dans la montagne. Suis-moi. »
....Comme il disait cela, il se retourna et partit dans la direction qu’il avait indiquée. Après un moment d’hésitation, Joshua lui emboîta le pas.
....Le chemin ne fut pas aussi long et difficile que Joshua avait imaginé. Bien sûr, il était mort et il ne ressentait donc plus la fatigue, la faim ou la soif. Lorsqu’ils arrivèrent à l’entrée d’un tunnel souterrain, Krigastull stoppa.
« Avant d’entrer, il te faut accepter un présent », dit Krigastull en sortant de sa poche une gemme grosse comme le poing. « Ceci est ce qui te fera basculer de l’autre côté. Une fois ce présent accepté, il n’y aura plus de retour en arrière possible. Tu seras une autre personne, vouée à un autre Destin. »
....Krigastull laissa à Joshua le temps de réfléchir à ces paroles et d’en comprendre le sens.
« L’acceptes-tu ? », demanda-t-il au bout d’un moment.
« Je suis prêt, monsieur », dit Joshua, l’air décidé.
« Bien. Mais dorénavant, il te faudra m’appeler Maître, car c’est moi qui vais t’enseigner ce que tu dois savoir », dit Krigastull en approchant lentement la gemme du front de Joshua. « Je te préviens, cela fait affreusement mal. »
....Au moment où la gemme toucha son front, Joshua ressentit effectivement une immense douleur le submerger. Cette souffrance ne fit que s’amplifier tandis que la gemme s’enfonçait lentement dans son crâne. Joshua hurla de douleur. La souffrance atteint son paroxysme tandis que la gemme était presque entièrement entrée dans la tête de Joshua.
....Puis, aussi soudainement qu’elle était apparue, la douleur cessa, et Joshua s’aperçut qu’il était allongé sur le sol, tous ses muscles tendus. Il n’y avait plus aucune trace de la gemme, mais quelque chose avait changé en lui. Il ne pouvait pas définir ce que c’était, mais il était différent. Il ressentait une sensation étrange, à la limite de son subconscient. Une présence, indéfinissable mais néanmoins bien réelle, semblait l’accompagner. Krigastull le regardait, souriant.
« Tu te poses certainement beaucoup de questions sur ce qui vient de se passer, et je vais te donner les réponses. Mais pas ici. Il nous faut nous en aller », dit-il.
« Mais, comment allez-vous faire pour que Myrkul ne s’aperçoive pas de ma disparition ? Il va bien finir par m’appeler. »
« Non. Ton nom a déjà été effacé de sa liste. Il ne t’appellera jamais », répondit Krigastull.
« Comment avez-vous… »
« Nous avons un agent dans la place, coupa Krigastull. Viens ! Il ne faut pas traîner ici. On pourrait nous remarquer. Suis-moi ! »
....Et il entra dans le tunnel, sans même vérifier que Joshua le suivait. Celui-ci se dépêcha de rattraper Krigastull, se demandant comment il faisait pour voir dans ce tunnel obscur.
....Lorsqu’il entra à son tour dans les ténèbres, il remarqua qu’il y voyait lui-même très bien, quoique tout paraissait prendre une teinte rougeâtre. Il s’aperçut aussi que la présence qu’il avait senti auparavant était maintenant un peu plus précise, et se demanda si tout cela était lié d’une manière ou d’une autre à la gemme.
....Après une bonne marche à travers un réseau de tunnels si complexe que Joshua se demandait comment Krigastull faisait pour ne pas se perdre, ils arrivèrent à une assez grande cavité, au fond de laquelle se trouvait un grand anneau qui semblait en pierre. Tandis qu’ils s’en approchaient, Joshua remarqua les symboles gravés qui l’ornaient. Il comprit alors que c’était un portail magique.
« C’est ici », dit Krigastull, tandis qu’il s’arrêtait devant l’immense cercle. « Je dois l’activer. Ce ne sera pas long. »
....Joshua acquiesça et regarda Krigastull effleurer différents symboles, sans aucun effet apparent. Puis, après un court instant, les symboles s'embrasèrent soudainement et un grand éclair de lumière aveugla Joshua.
....Lorsqu’il réussit à nouveau à distinguer quelque chose, une surface ondulante était apparue à l’intérieur du cercle, illuminant la caverne.
« Prends ma main, ordonna Krigastull. Tu risques d’être désorienté par la transition. Tu n’as pas l’habitude des voyages magiques. »
....Joshua prit la main que lui tendait Krigastull et le suivit, traversant le portail.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Juil 06, 2008 12:38 am; édité 9 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Dim Mai 18, 2008 2:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 2 : Découverte


Joshua ne s’attendit pas à un tel spectacle derrière ce portail.
Ils se trouvaient au bout d’une immense allée pavée. De chaque côté, de la roche brute montait en pente jusqu’à une hauteur vertigineuse, si bien qu’on aurait put prendre l’endroit pour une vallée, si elle n’avait été recouverte d’une gigantesque structure tubulaire, apparemment en métal.
A travers cette structure, Joshua pouvait voir le soleil, ce qui le réconforta un peu, mais il brillait d’un éclat bizarre, comme maladif, et le ciel n’était pas bleu mais noir d’encre. Il commença à se demander où il était.
Le long de cette allée pavée étaient alignés des cercles de pierre, pareils à celui qu’il avait emprunté pour venir ici. Certains étaient actifs et irradiaient une lumière bleutée, et parfois un éclair de lumière quelque part dans l’allée et un autre portail s’ouvrait ou se fermait.
Devant chaque cercle, deux immenses sculptures menaçantes représentant des dragons perchés sur un petit piédestal encadraient un large escalier menant au portail. Grâce à son expérience de voleur, Joshua reconnaissait des gardiens magiques quand il en voyait, et ceux-ci avaient l’air d’être très puissants, même si ils se tenaient parfaitement immobile, si bien qu’un homme non averti aurait pu les prendre pour de simples statues.
Cela ne semblait pas incommoder la multitude d’êtres qui marchaient le long de cette allée, sortant d’un portail ou en rejoignant un. Joshua n’avait jamais vu une foule plus bigarrée. Des humains de toutes les couleurs de peau imaginables et vêtus des vêtements les plus divers, mais aussi des elfes en grand nombre et de toute les races, même des drows, mais aussi des nains, des petites gens, des gnomes, des géants, des orques, quelques gobelins, et des membres de races qu’il ne connaissait absolument pas, malgré son expérience.
Assis devant chaque statue et farfouillant dans divers papiers éparpillés sur le bureau devant eux, deux personnes semblaient vérifier l’identité de chaque être souhaitant emprunter un portail. Le cercle derrière eux n’échappait pas à cette règle et Joshua aperçut deux personnes en bas des marches, qui regardaient toutes deux dans leur direction. Le plus âgé regarda Krigastull et sourit.
« Heureux Destin, Maître Krigastull ! Tout c’est donc passé comme prévu, je vois que vous avez trouvé votre nouvel Apprenti. »
« Heureux destin, Gardien Kieberr. C’est un plaisir de vous revoir. Je vous présente Joshua, qui en effet, a choisi d’accepter ma proposition. Joshua, voici Kieberr, Gardien Kieberr plus exactement, et son jeune compagnon est le Gardien Wang. Tous deux sont les Gardiens de tous les portails que tu vois devant nous. »
« Heureux destin, Maître Krigastull, et Heureux destin à vous aussi, Apprenti Joshua, dit Wang. Bienvenue à Prétorya, Gardienne du Destin. »
Krigastull et Kieberr froncèrent les sourcils en fixant Wang qui ne semblait pas s’en formaliser.
« Heureux destin à vous aussi, » répondit Joshua après un moment, tentant de détendre un peu l’atmosphère.
Cela marcha car Krigastull finit par se retourner vers Kieberr et demanda :
« L’Observatrice Soon’otaduil n’est pas là ? Elle m’avait dit qu’elle viendrait nous accueillir. »
« Elle est indisponible pour mais elle vous fera quérir au prochain lever de… enfin, je veux dire dans approximativement une heure. Cela vous laissera le temps de le préparer, j’imagine, » répondit Kieberr en regardant Joshua.
« Bien, nous allons nous retirer, dans ce cas. Mes salutations à votre épouse. » Il se retourna vers Joshua en lui faisant signe de le suivre.
« Je n’y manquerait pas, » répondit Kieberr.
« Ravi de vous avoir rencontrés, Gardiens. » dit poliment Joshua, avant de rattraper Krigastull qui était déjà loin.

Ils se mêlèrent peu à peu à la foule cosmopolite et Joshua s’aperçut alors à plusieurs reprises que la plupart des personnes qui franchissaient un portail changeaient d’apparence, que ce soit en revenant ou en partant. Ici un orque sortait d’un portail et se transformait peu après en une ravissante elfe de lune, là un nain à la barbe blanche devenait un loup au pelage tout aussi blanc. Joshua vit même un dragon argenté les survoler et atterrir près d’un portail derrière eux avant de se changer en drow. Joshua commença à s’inquiéter sérieusement. Où était-il ? Et qui étaient ces gens ? Qui était Krigastull ?
Il s’aperçut que Krigastull avait disparu et qu’il était maintenant seul. Il le retrouva cependant facilement, car son aura était largement repérable. Il ne prêtait absolument pas attention au fait que Joshua le suive ou non et marchait à une allure soutenue.
« Vous êtes toujours aussi pressé ? » demanda Joshua lorsqu’il l’eut rejoint.
« Le temps est une chose précieuse, et ne doit pas être gaspillé. Je comprends que tu veuille contempler ton nouveau chez-toi, mais nous avons quantité de choses à voir. J’aurais bien pris ma forme originelle pour aller encore plus vite, mais tu ne pourrais pas me suivre, et tu te perdrais facilement dans la cité. »
« Vous pouvez changer de forme ? demanda Joshua. Mais qu’êtes vous ? »
Krigastull soupira et ralentit sa marche.
« Je suis, ou plutôt j’étais, un dragon de bronze, avant d’être terrassé, il y a plusieurs milliers d’année de cela, par un dragon rouge beaucoup plus âgé et puissant que moi. Mais cela n’a pas d’importance car depuis ce jour, je suis un Prétoryen, tout comme toi. Tu ne sais encore rien des pouvoirs et des contraintes que cela implique, et ma fonction sera de te l’enseigner. C’est pourquoi, je suis un Maître. Le rôle de Kieberr et de Wang est de garder les portails que tu vois de chaque côté de nous. C’est pourquoi ils sont des Gardiens. C’est leur fonction. Lorsque nous serons ici, tu devras toujours saluer les gens par leur fonction. Mais il me semble que tu as déjà compris cela. La personne que nous allons voir, Soon’otaduil, est une Observatrice. Elle t’expliquera elle-même sa fonction exacte. »
« Et moi je suis un Apprenti, alors ? » demanda Joshua, abasourdi par les révélations de Krigastull.
« Tu apprends vite, on dirait ! dit Krigastull. Tant que tu seras avec moi tu seras un Apprenti. Et lorsque tu auras terminé ta formation, tu choisiras ta fonction, et ton Destin. Allons, dépêchons-nous, la route est encore longue jusqu’à l’Observatoire.»
Joshua et Krigastull traversèrent toute l’allée, ce qui leur prit effectivement longtemps. Alors qu’ils marchaient, la vallée qu’ils suivaient semblait devenir de moins en moins profonde, et la foule de plus en plus compacte. Joshua vit se rapprocher un grand bâtiment en forme de dôme, dont le sommet dépassait largement la structure métallique, ce qui laissait présager de sa taille gigantesque. Lorsqu’ils arrivèrent à la fin de la vallée, il comprit que ce dôme était au centre d’une immense cuvette circulaire, cernée par des falaises d’une hauteur à peine imaginables et allant bien au-delà de la structure métallique du toit.
Ce bâtiment avaient des ouvertures circulaires percées juste sous la structure métallique du toit et qui couraient tout autour du dôme, suffisamment grandes, semblait-il pour laisser passer deux dragons côte à côte. C’étaient les seules ouvertures visibles sur la surface lisse de l’édifice, qui semblait fait de la même roche grisâtre que les alentours. Aucun joint n’apparaissait, si bien qu’on aurait dit qu’il avait été taillé directement dans une montagne.
Au pied de l’édifice, une seule porte gigantesque, gardés par deux dragons de pierre tout aussi gigantesques. Il n’y avait personne d’autre pour garder cette entrée et Krigastull passa sans ralentir devants les statues menaçantes. Joshua le suivit dans d’immenses couloirs, grimpant quelques escaliers démesurés, et passant devant quantités de portes. Joshua n’était pas sûr de pouvoir retrouver le chemin de la sortie tout seul tant le chemin lui parut long et les détours nombreux. Au fur et à mesure qu’ils avançaient, il y avait de moins en moins de monde autour d’eux.
Krigastull s’arrêta devant une porte, qui ne sembla pas particulière à Joshua. Avant même que Krigastull ne frappe, une voix de l’autre côté se fit entendre.
« Entrez ! C’est ouvert. »
« Heureux Destin, Observatrice, » dit Krigastull, ouvrant la porte et entrant rapidement, Joshua sur les talons.
« J’ai pu me libérer plus tôt finalement, cela m’aurait ennuyé de vous faire attendre plus que nécessaire, dit l’elfe de lune assise devant un large bureau, au centre de la pièce. Heureux Destin, Maître Krigastull, et voici donc votre nouvel élève ! Heureux Destin, Apprenti Joshua. Je suis l’Observatrice Soon’otaduil.»
« Heureux destin Observatrice Soon’otaduil, répondit poliment Joshua, ne sachant pas à qui ou à quoi il avait à faire. Vous connaissez donc mon nom ? »
Sonnotadius sourit.
« Oh, j’en connais bien plus sur toi que tu ne l’imagines. En fait, il se pourrait bien que je te connaisse mieux que tu ne te connais toi-même. Ferme la porte et assieds-toi. Nous avons à parler. »

* * *

La pièce était de taille moyenne avec, au centre, un grand bureau qui paraissait fait de la même pierre que les murs et le sol. Quelques papiers tombés du bureau jonchaient celui-ci, mais en dehors de cela, il n’y avait rien d’autre de remarquable dans cette salle. Aucune décoration n’apparaissait sur les murs. Soon’otaduil réunit rapidement les papiers éparpillés et les fit disparaître dans un tiroir du bureau massif. Elle fit un geste, et le bureau de pierre parut se liquéfier et disparut dans le sol. A la place, deux fauteuils de pierre apparurent au centre de la pièce en jaillissant du sol.
Joshua en fut estomaqué. Il avait croisé des sorciers et des magiciens, mais aucun n’aurait été capable d’un tel prodige. Et cette elfe venait de l’accomplir d’un geste machinal, sans même prêter attention à ce qui se passait. Joshua regarda Krigastull et s’aperçut que lui non plus n’y prêtait pas attention. Au lieu de cela, il observait la réaction de Joshua.
« Je comprends ton étonnement, dit Soon’otaduil. On le serait à moins. Je suppose que tu te poses beaucoup de question sur tout ce qui t’arrive depuis ta rencontre avec Krigastull, et j’ai des réponses à t’apporter. »
Soon’otaduil s’assit sur l’un des fauteuils et ferma les yeux. Au bout de quelques secondes, Joshua vit un éclair de lumière jaillir de son front et engloutit la pièce.
Lorsqu’il put à nouveau voir, Soon’otaduil était toujours là, et Krigastull était à côté d’elle, assis tranquillement sur le deuxième fauteuil de pierre. Mais en dehors de cela, tout avait changé. Ils ne se trouvaient plus dans le bureau de l’Observatrice, mais sur le toit d’un immeuble recouvert de neige, en pleine tempête. Pour les avoir souvent parcourus, Joshua reconnut les toits de Nids-de-Corbeaux.
Dans la ruelle en contrebas, des cris et des bruits de combat attirèrent son attention. Il regarda Soon’otaduil et Krigastull puis décida de voir de quoi il s’agissait. Il n’en crut pas ses yeux. En dessous de lui, il se vit lui-même, affrontant un demi-orc qui ne pouvait être que Gratk. Joshua vit deux silhouettes avancer vers lui sur le toit d’en face et s’arrêter à quelques mètres de lui. Il reconnut l’une d’entre elles comme étant Krigastull, mais ne connaissait pas la seconde personne. Elles restèrent sur le toit à discuter, sans que Joshua saisisse leurs paroles à cause de la tempête, tandis que la bataille entre son double et Gratk se finissait. Krigastull et son compagnon ne semblaient pas le voir.
Il comprit alors ce qu’il voyait : sa propre mort. Il vit le sorcier incanter et lancer un éclair magique, puis un deuxième. Puis les hommes derrière le sorcier s’ébrouèrent autour de son corps mourant puis disparurent sur un ordre du sorcier, qui acheva Joshua avec sa propre rapière avant de disparaître à son tour. Joshua regarda à nouveau sur le toit d’en face et s’aperçut que Krigastull était maintenant seul et observait attentivement le cadavre qui gisait dans la neige. Une forme spectrale semblait en sortir doucement et se désagréger peu à peu. Joshua vit Krigastull sauter du toit et atterrir en contrebas, il se tint quelques instant au dessus du cadavre et son corps sembla lui aussi se dissoudre dans la tempête, avant de disparaître.
Joshua regarda la neige recouvrir lentement le cadavre pendant quelques instants, puis se retourna vers Soon’otaduil et Krigastull, toujours assis dans leurs fauteuils, imperturbables.
« Est-ce un rêve ? demanda Joshua. Est-ce que tout ça est réel ? »
« Oui et non, répondit Soon’otaduil. Ce n’est pas un rêve. Mais ce que tu vois n’est pas vraiment réel. C’est la manifestation de mon pouvoir d’Observatrice. Pour être bref, nous autres Observateurs pouvons voyager dans le temps, et ce que tu viens de voir est ce qui s’est réellement produit. Cependant, nous ne sommes pas vraiment présent en ce lieu et à cette époque, car nous ne pouvons pas interagir avec cet environnement. Tu t’es certainement aperçu que Krigastull et Swy’zi, qui étaient sur le toit ne pouvaient pas te voir, et ils n’auraient pas pu te toucher, pas plus que tu n’aurais pu les toucher. En réalité, nous n’avons pas quitté mon bureau. »
Joshua essaya d’assimiler cette révélation.
« Pourquoi m’avez-vous amené ici ? » demanda-t-il.
« Tu dois faire le deuil de ton ancienne vie, aussi te fallait-il revivre ce moment, » répondit Krigastull.
« Mais, pourquoi n’êtes vous pas intervenu pour me sauver ? »
« Tu devais sortir du Destin, expliqua Soon’otaduil. Chacun des Prétoryens que tu croiseras est mort avant de rejoindre l’Ordre. Peut-être ne saisis-tu pas exactement pourquoi, mais c’est une condition obligatoire. Chacun de nous doit avoir vécu suffisamment pour se rappeler ce que c’est que la vie normale. Tu as toi-même peu d’expérience, mais les circonstances sont exceptionnelles. »
Elle regarda Krigastull, comme pour guetter son approbation, puis continua :
« Ce qui signifie que chacun de nous a une histoire qui lui est propre, emplie de joies et de peines, mais chacun de nous doit faire en sorte d’oublier cela, car être Prétoryen signifie être une autre personne, vouée à une cause impartiale. »
« Laquelle, » demanda Joshua, curieux.
« Conserver le Destin intact, répontit l’Observatrice. Empêcher toute modification, ce qui signifie beaucoup de travail, ces temps-ci. Mais nous reparlerons de ce problème plus tard. Nous allons commencer par le commencement ! »
Soon’otaduil fit un geste et en un éclair ils furent de retour dans le bureau de l’Observatrice. D’un autre geste, un troisième fauteuil de pierre jaillit du sol.
« Assieds-toi, Joshua. Cela risque d’être long. »
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Juil 06, 2008 2:58 am; édité 9 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Lun Mai 19, 2008 3:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 3 : Les Prétoryens

« Que sommes-nous exactement ? C’est cela que tu dois te demander, et ce sera le plus dur à accepter, aussi vais-je y répondre en premier, » dit l’Observatrice.
Soon’otaduil réfléchit, à la façon dont elle allait présenter les choses à Joshua. Après un long moment, elle prit finalement la parole.
« Nous sommes tous morts. Cela, tu l’as compris, je pense. Ce qui signifie que nous sommes une réincarnation de tout ce que nous étions, notre pensée, nos souvenirs, dans une forme différente. Tu as certainement croisé beaucoup de monde en venant ici, et tu as pu t’apercevoir que nous ne nous considérons plus en terme de races. Nous sommes tous des Prétoryens à part entière. Cela, tu ne dois jamais l’oublier. »
« Car vous pouvez changer de forme à volonté ? » devina Joshua.
« Précisément. Notre esprit a été libéré du Destin par la Mort, seul moment où il peut l’être. Nous avons donc à présent la capacité d’être ce que nous voulons être. Notre esprit et notre corps ne font plus qu’un désormais, car nous avons tous reçu un présent. Ce présent-là, » dit-elle en pointant son front de l’index.
Alors qu’elle faisait cela, une gemme grosse comme le poing et irradiant d’une vive lueur bleutée apparut sur son front. Joshua se remémora cet épisode. Il avait lui aussi reçu cette gemme. Ce n’était donc pas un cauchemar.
« Cette gemme est, pour ainsi dire, notre véritable incarnation ainsi que la source de nos pouvoirs, expliqua Krigastull qui était resté silencieux jusque là. Ton essence a été transférée à l’intérieur, puis le pouvoir inhérent à cette gemme à crée le corps autour. Comme tu ne maîtrises pas encore ce pouvoir, tu es tel que tu es mort, mais tu pourras par la suite, toi aussi, changer de forme. La gemme sur ton front étant la seule chose commune à toutes ces formes. Ce sera ma fonction de t’enseigner la Maîtrise de tous ses pouvoirs. »
« Mais comment faites vous pour vous reconnaître si vous pouvez changer de forme à volonté ? » demanda Joshua.
Ce fut l’Observatrice qui répondit. La gemme avait disparut de son front.
« Chaque gemme est unique et elles se reconnaissent entre elles. Lorsque tu seras face à quelqu’un, tu sauras qui il est quelque soit la forme qu’il a prise. Tu ne distingues pas encore ces gemmes, tu n’en devines pour l’instant que l’éclat, mais bientôt tu verras distinctement la gemme de chacun de nous. C’est notre système de reconnaissance. Seul un Prétoryen peut distinguer un autre Prétoryen, ce qui est essentiel lorsque nous oeuvrons pour sauvegarder le Destin de Toril. »
« Cela fait plusieurs fois que j’entends parler de sauvegarder le Destin, remarqua Joshua. Que voulez-vous dire par là ? »
« Les Observateurs, commença Krigastull, ont le pouvoir de voir dans le temps, comme tu viens de le voir. Cela signifie qu’ils connaissent le passé, mais aussi qu’ils savent l’avenir, ce qui prouve que le Destin est déjà écrit pour chacun de nous. »
« Et notre tâche est de préserver ce Destin des tentatives de modifications, » conclut l’Observatrice.
« Mais, je croyais qu’on ne pouvait pas interagir avec tout cela ! » s’exclama Joshua.
« Nous ne pouvons pas modifier le passé que nous Observons, mais connaître l’avenir permet d’agir sur le présent pour le modifier. »
« Mais qui ferait une chose pareille ? »
« Plus de monde que tu ne le crois. Dans les siècles passés, beaucoup de civilisations ont découvert des moyens de divination magique, la plus dangereuse ayant été Nethéril, où des mages parvinrent à créer des sorts qui permettait de voyager physiquement dans le temps, et les dégâts furent tels que nous furent contraints d’intervenir. »
« Nethéril ? s’étonna Joshua. Vous êtes intervenus… »
« Ce fut une heure sombre pour l’Ordre, » coupa Krigastull. Nous avons modifié le Destin pour son propre bien, et cela a eu des conséquences fâcheuses. »
« Nous y reviendrons, dit l’Observatrice. Pour le moment, parlons de l’organisation de notre Ordre. Tu connais déjà Krigastull, ici présent. En tant que Maître, sa fonction est d’enseigner aux nouveaux arrivants ou aux Prétoryens qui désirent changer de fonction. Il peut bénéficier des pouvoirs de chacune des deux autres castes exécutantes : les Gardiens et les Observateurs. »
Elle se retourna vers Krigastull.
« Quand as-tu prévu la première leçon ? » demanda-t-elle.
« Aujourd’hui même. Le temps est une chose que nous ne devons pas gaspiller inutilement. » répondit-il.
« Toujours sur la brèche, voila bien le vrai Krigastull, dit Soon’otaduil en souriant. Elle se tourna vers Joshua. « Il est toujours comme ça, autant t’y habituer tout de suite si tu veux suivre son rythme. Mes années d’études avec lui ont été très intenses. »
« C’est lui qui a été votre Maître ? » demanda Joshua.
« Le mien et celui de bon nombre d’entre nous, comme tu l’apprendras sûrement, » répondit l’Observatrice.
« Et quelle est la fonction des Gardiens ? Garder les portails ? »
« Pas seulement. Ils sont les seuls, avec les Maîtres, à pouvoir user de pouvoirs offensifs à Prétorya. Ils font office de gardes militaires et de force de maintient de la paix parmi la population Prétoryenne. Car nous sommes plus qu’une simple organisation, depuis le temps que nous oeuvrons, certains Prétoryens ont fondé des familles et se sont retirés de l’Ordre. Ils forment à présent la majeure partie des Prétoryens et ne sont pas considérés comme une caste, si bien que l’on pourrait dire que nous sommes devenu un peuple, dont seule une partie œuvre pour sauvegarder le destin. »
« Sauvegarder le destin ? Mais comment faîtes vous ? » demanda Joshua, intrigué.
« Nous l’Observons, tout simplement. C’est le rôle de la caste à laquelle j’appartiens. Tu as eu un aperçu de mon pouvoir et tu comprends ce que je veux dire par Observer. Les Observateurs ont pour fonction de connaître le destin. Nous pouvons donc voir le passé comme l’avenir, à des degrés divers comme Krigastull te l’expliqueras mieux que moi. Et nous nous efforçons de le sauvegarder des modifications qui pourraient avoir lieu. »
« Lorsqu’une menace pèse sur le Destin, alors nous intervenons pour la contrer, » résuma Krigastull.
« Comment ? » demanda Joshua.
« Nous modifions à notre tour le Destin, répondit Soon’otaduil. Afin de le rétablir tel qu’il devait être. Seuls les Maîtres, et éventuellement les Gardiens, sont autorisés à modifier le Destin, d’après ce que nous autres Observateurs leur recommandons. Et cela ne peut se faire qu’avec l’aval du Conseil des Décideurs. »
« Les Décideurs ? Qui sont-ils ? »
Ce fut Krigastull qui répondit :
« Les Décideurs sont des Prétoryens, comme ceux des trois castes exécutants, mais qui ont des pouvoirs et des obligations qui leur sont propres. Ils ont le pouvoir d’Observation le plus poussé de tous, car ils peuvent observer très loin dans le passé et l’avenir. Ils peuvent Observer au sein même de Prétorya, ce que les Observateurs ne peuvent pas faire, et ainsi aucune modification ne peut survenir sans qu’ils soient au courant. »
« Cependant, continua l’Observatrice, des règles leur sont imposées, afin de ne pas être tentés de modifier eux-mêmes le Destin. Ainsi, les Décideurs, tout comme les Observateurs, ne peuvent pas quitter Prétorya, les Gardiens sont aussi là pour y veiller. De la même façon, un Prétoryen qui devient Décideur doit renoncer à ses autres pouvoirs, que t’expliqueras Krigastull très bientôt. »
« Ainsi, aucun Prétoryen ne peut modifier le Destin sur sa seule décision ? » compris Joshua.
« Exactement. Ceux habilités à quitter Prétorya, les Maîtres et les Gardiens, sont surveillés en permanence par les Décideurs comme par les Observateurs. Et ces mêmes Gardiens empêchent tout Décideur ou Observateur de quitter Prétorya. Ce qui induit que toute modification doit être le résultat d’une Décision, approuvée par le Conseil et exécutée par les Prétoryens des castes exécutantes. »
«Mais qu’est ce qui pourrait modifier le Destin, si tout est écrit ? »
« Plusieurs menaces pèsent sur le Destin. D’abord, celle constituée par les voyageurs temporels. Même si elle a été écartée pour le moment, elle reste d’actualité. Il y a aussi la menace des nouveaux arrivants, extérieurs à Toril et donc à son Destin, qu’ils viennent par des portails ou en voyageant à travers l’espace. Eux aussi peuvent avoir une influence sur le cours du Destin. »
« Voyager dans l’espace ? »
« Cela arrive rarement. Nous en savons peu sur les mondes extérieurs mais leurs ressortissants qui voyagent dans l’espace évitent d’eux-mêmes tout contact avec les mondes comme Toril, où le voyage dans l’espace n’a pas encore été découvert. Ils appellent ça des mondes Primitifs, ou non-Nés, suivant leurs origines, » expliqua l’Observatrice.
Joshua n’en pouvait plus. Tout ce qu’il croyait savoir venait d’être balayé en quelques minutes. Il comprenait ce que l’Observatrice disait, mais ne parvenait pas encore à y croire.
Soon’otaduil continua :
« Mais ces menaces ne sont rien comparées à ce contre quoi nous avons du lutter durant le dernier millénaire. La plus dangereuse… »
Quelqu’un frappa à la porte, puis entra sans attendre de réponse. C’était le Gardien Wang.
« Maître Krigastull, Observatrice Soon’otaduil, commença Wang. Pardon de vous interrompre, mais vous êtes tous deux demandés. Une Décision urgente. »
Soon’otaduil regarda Wang avec désapprobation, puis se leva en soupirant. Krigastull se leva à son tour et Joshua résolut de faire de même.
« Nous arrivons, Gardien Wang, dit l’Observatrice. Et si vous emmeniez le jeune Apprenti Joshua dans ses quartiers ? Etes-vous d’accord, Maître Krigastull ? »
« Certes, répondit-il en se tournant vers Joshua. Nous commencerons ton entraînement à mon retour. »
« Bien, Maître, »répondit poliment Joshua.
Soon’otaduil et Krigastull sortirent du bureau, Joshua sur les talons. Avant que la porte ne se referme, il s’aperçut que les trois sièges avaient disparu. Encore un tour de l’Observatrice, et il ne l’avait même pas vu faire un geste. C’était impressionnant. Etait-ce ce genre de pouvoirs qu’on lui proposait d’apprendre ?
Lorsqu’il ramena son attention dans le couloir, il s’aperçut qu’il était seul avec le Gardien Wang. Il trouva Krigastull déjà loin, l’Observatrice essayant de suivre son rythme rapide. Joshua se retourna vers le Gardien et celui-ci prit la parole.
« Et bien, nous voilà seuls tous les deux, dit-il en souriant. Suis moi ! Nous allons visiter un peu la ville avant de rejoindre tes quartiers. Ils en ont certainement pour un bon moment. »
« D’accord, Gardien Wang, » répondit poliment Joshua.
« Oh, je t’en prie. Lorsque nous ne sommes que tous les deux, tu peux m’appeler simplement Wang »
Le Gardien partit dans la direction opposée à celle qu’avaient prise Krigastull et l’Observatrice. Joshua le suivit dans le labyrinthe de couloirs de l’Observatoire.

* * *
Comme le gardien Wang allait à un rythme beaucoup moins soutenu que Krigastull, Joshua tenta de mieux se repérer dans ce dédale que lorsqu’il avait suivi Krigastull pour venir. Tout n’était qu’une succession d’escaliers et de couloirs, mais il comprenait plus ou moins que le chemin qu’ils suivaient faisait le tour du bâtiment en forme de dôme, tout en descendant régulièrement. Cependant, il n’était pas sûr de pouvoir retrouver le bureau de l’Observatrice car tout à l’intérieur de ce bâtiment semblait être fait de pierre sculptée, aucune décoration n’apparaissant sur les murs et il semblait impossible de distinguer une porte d’une autre.
« Tout ça doit te paraître un peu spartiate et terne, dit Wang. Mais comme tu le verras, le reste de Prétorya est bien plus joli. Même après le temps que j’ai passé ici, j’en suis toujours ébloui. »
« Je dois admettre que je me serais attendu à mieux, de la part de gens aussi puissants. De l’or partout, des joyaux, ce genre de choses qui sont la marque des puissants, » avoua Joshua.
« Les Prétoryens de l’Ordre accordent généralement peu d’importance aux biens matériels, ce qui n’est pas le cas des Prétoryens vivant à l’extérieur de l’Ordre et qui ont bâti Prétorya, il y a si longtemps de cela que personne ne s’en souvient. »
« Dans ce cas, il me tarde de découvrir ce joyau, » dit Joshua, excité à cette idée.
Joshua remarqua que plus ils marchaient, plus ils rencontraient de gens, que le Gardien saluait chacun par sa fonction, Joshua suivant son exemple. Il se demanda ce qu’ils pouvaient bien cacher sous l’apparence qu’ils avaient. Il essaya de ne plus penser en terme de race, comme le lui avait expliqué Soon’otaduil, mais ils ne put s’empêcher de se poser quantité de questions. Etaient-ils des nains, des dragons, ou bien des drows ?
Alors qu’ils franchissaient une grande porte donnant sur l’extérieur qui, bien que gardée par deux dragons semblables à ceux que Joshua avaient vu auparavant, n’était pas la même que celle qu’il avait franchie pour entrer dans l’Observatoire, le Gardien Wang sourit et dit :
« Prétorya est un joyau, mais ce n’est pas le plus beau joyau à contempler ici. »
« Ah bon ! »
« Non, dit-il en s’arrêtant quelques pas après les gardiens de pierre. Le plus beau joyau, le voici. »
Comme il disait cela, son index pointa quelque chose en hauteur. Joshua ne comprit pas tout de suite ce qu’il désignait, croyant que c’était la structure qui semblait servir de toit à l’immense cuvette qui se trouvait devant eux. Puis il comprit en voyant, bien au-delà de cette structure, un énorme disque lumineux, qu’on aurait pu prendre pour Séluné si ce n’était son éclat bleuté et sa taille quatre fois supérieure.
Joshua en fut stupéfait.
« Mais… qu’est ce que… » parvint-il juste à prononcer.
« C’est notre joyau, celui dont nous sommes les gardiens, » dit le Gardien Wang, observant la réaction de Joshua.
« C’est… » essaya d’articuler Joshua.
Wang eut un bref éclat de rire.
« Oui. C’est Toril. »
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Juil 06, 2008 2:59 am; édité 12 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Sam Juin 28, 2008 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BILAN (provisoire) de ma chronique


A présent, l’histoire a bien avancé, et je sais à peu près où je vais, mais je pense qu’il me faut faire un petit bilan.


Premièrement, ce qui a changé depuis la toute première version, que certains avaient peut-être lue :

Tout d’abord, j’ai resitué l’histoire avant le Temps des Troubles, ce qui signifie : bye-bye Kelemvor et re-bonjour Myrkul. Cela ne change absolument rien au début de l’histoire mais c’est très important pour la suite.
Ensuite, j’ai réécrit une bonne partie du Chapitre 1, pour qu’il y ait un peu plus d’action. Je n’en suis pas encore totalement satisfait, notamment pour la remise de la gemme, qui vient un peu trop comme un cheveu sous la soupe, mais pour le moment, je vais le laisser comme ça et me concentrer sur la suite de l’histoire.
De toute façon, il faudra que j’y revienne, car, vous l’aurez peut-être remarqué, je n’ai décrit aucun personnage, y compris dans les chapitres 2 et 3 d’ailleurs, car je ne suis pas encore sûr à 100 % de ce qu’ils seront.
A noter que le prologue n’est plus constitué que de la mort de Joshua. Le passage où on rencontrait Krigastull et Swy’zi (lorsque l’on voit mourir Joshua pour la deuxième fois, donc) a été enlevé du prologue et incorporé au premier chapitre : Contact.


Deuxièmement, la suite que je viens de poster (ce qu’il y avait derrière le portail) :

Le chapitre 2, Découverte, est destiné à introduire les Prétoryens et leur cité. Des révélations, comme la véritable identité de Krigastull, le fait que les Prétoryens peuvent changer de forme et les pouvoirs de l’Observatrice.
Je commence à expliquer leur système de castes en présentant deux Gardiens, en insistant sur le statut de Maître de Krigastull, et en présentant le personnage de l’Observatrice (qui devait être masculin avant que je change d’avis. Ca pimente toujours un peu les choses d’avoir des femmes dans une histoire… Wink ).
J’en profite aussi pour bien décrire l’environnement (il va falloir que je me fasse une carte de Prétorya pour la suite… Rolling Eyes ).

Le chapitre 3 est celui qui m’a donné le plus de mal à écrire.
Mais le plus dur est fait. Après, je crois que ça va aller tout seul jusqu’à la fin du chapitre 5.
Le but était de présenter réellement ce qu’étaient les Prétoryens (d’où le titre), quels étaient leurs buts et comment ils agissaient (ou n’agissaient pas). J’ai décidé de condenser tout ça dans un seul chapitre, pour ne pas ralentir tout le début de l’histoire, en expliquant le pouvoir de l’Observatrice et le but des Prétoryens.
Résultat : presque pas de descriptions, aucune action (les 3 persos sont assis dans des fauteuils), et un dialogue de trois pages Word !
Mais c’est là que je fais le plus de révélations et j’espère que tout le monde a à peu près compris. Je suis resté vague sur certaines choses, et il y a sûrement des questions sans réponses, mais c’est voulu.
Le pouvoir de l’Observatrice (celui décrit par la vision de la mort de Joshua pour la troisième et, normalement, avant-dernière fois !), je l’ai décrit sans détour au chapitre 2, et expliqué dans le chapitre 3. Il ne devrait plus y avoir de questions. S’il y en a, n’hésitez pas à les poser, ce sera pour le chapitre 5 (qui sera un chapitre où Krigastull apprend à Joshua à utiliser ses pouvoirs).
Les autres pouvoirs (le bureau et les fauteuils), tout cela sera également expliqué dans le chapitre 5. Mais si vous avez des questions, ça peut m’aider : je les ferais poser à Joshua, tout simplement. Après ce chapitre 5, normalement les pouvoirs des différentes castes de Prétoryens ne devraient (presque) plus avoir de secrets pour vous.
Il en est de même pour la gemme (que Joshua a dans le front). Cela est lié aux pouvoirs et donc sera expliqué en détails par Krigastull au chapitre 5. Si vous avez des questions, allez-y, posez-les !
Les buts des Prétoryens (mis à par "sauvegarder le Destin", comme elle dit) seront expliqués plus tard, lorsque je commencerai l’intrigue, c'est-à-dire, lorsque je présenterai les méchants, la grande menace dont parlait l’Observatrice (avant d’être malencontreusement coupée par le Gardien Wang).
Cette interruption est bien évidemment faite exprès pour ne pas tout révéler, mais si vous avez des questions, vous pouvez toujours essayer de demander, il se peut que je laisse quelques spoilers, si l’humeur m’en prend…

EDIT 1 : Ceux qui avaient peut-être lu cette histoire avant cet Edit auront peut-être remarqué quelques changement dans le chapitre 3, que je vais expliquer maintenant.
Seul le chapitre 3 a été modifié.

Après avoir commencé à réfléchir à la structure des deux prochains chapitres, je me suis aperçu qu'il me restait quantité de choses à dévoiler qui auraient ralenti le récit et j'aurais manqué de place.

Or, je chapitre 3 était un peu court comparé aux autres (et il l'est peut-être encore...)

Ainsi, le chapitre 3 a été retouché. J'y ai ajouté l'explication de comment marche l'Organisation des Prétoryens (incluant donc la quatrième caste, celle des Décideurs, que je n'avait compté dévoiler qu'un peu plus tard).
Puis j'ai continué le récit, après la séparation d'avec Krigastull, afin de commencer à introduire l'idée du chapitre 4 (la visite de Prétorya), ce qui m'a permis de faire un méga-cliffhanger en dévoilant l'emplacement de celle-ci (j'espère que vous étiez bien assis !)



Troisièmement, ce qui vous attend pour la suite…

Cette interruption du Gardien amènera directement le chapitre 4, Prétorya, qui sera centré sur la description de la cité de Prétorya (d’où le titre).
Comme vous l’avez peut-être remarqué, les deux fois où le Gardien Wang prend la parole, on le regarde d’un air désapprobateur. Cela a une explication : il a tendance à révéler un peu trop facilement les choses. Attendez vous donc à quelques révélations, là aussi…
Cela me permettra aussi de développer les personnages que l’on reverra souvent par la suite.
J’ai déjà plus ou moins réfléchi à leurs histoires :

spoil SPOIL :


Le chapitre 5 va ravir les amateurs d’action, car il va être question d’entraînement et s’intitulera, normalement, Premiers Pas. Comme je n’ai pas trop envie de ne faire que des dialogues et des monologues, et qu’il va bien falloir démarrer l’intrigue sinon on va s’endormir, Joshua va apprendre à se servir de ses pouvoirs de Prétoryen très vite. Attendez-vous donc à des prodiges !
Je dévoilerai également une nouvelle caste, et expliquerai en détails le fonctionnement de l’Ordre (les quatre castes, leurs fonctions exactes, leurs relations, etc…).
EDIT 1 : déja esquissé dans le chapitre 3, donc je ne developperai finalement que les points qui pourraient vous paraître obscurs
Après ce chapitre, les Prétoryens, ce qu’ils font, pourquoi et comment, ne devraient (presque) plus avoir de secrets pour vous.

Cet entraînement sera interrompu (encore par le Gardien Wang, spécialiste du genre…), car un drame va se produire, qui introduira le chapitre 6, dans lequel les problèmes vont commencer.
Je vais basculer du côté obscur de la Force et vous présenter les méchants…
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Aoû 03, 2008 4:48 am; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Lun Juin 30, 2008 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si après ce petit bilan vous avez des questions, des remarques ou des critiques, n’hésitez pas…
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein


Dernière édition par Dr Brains le Dim Aoû 03, 2008 4:50 am; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
alexis
Aventurier


Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 223
Localisation: Lunel

MessagePosté le: Mar Juin 16, 2009 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ôh Doc.Brains! Grand Maître du quizz aura tu un jours la grâce,de ta position supérieur, de nous laisser lire la suite de cette histoire.

Alexis,prêtre de Doc.Brains qui à pris la place D'Oghma durant le Temps des Troubles.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Sam Juin 20, 2009 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

alexis a écrit:
Ôh Doc.Brains! Grand Maître du quizz aura tu un jours la grâce,de ta position supérieur, de nous laisser lire la suite de cette histoire.

Alexis,prêtre de Doc.Brains qui à pris la place D'Oghma durant le Temps des Troubles.


C'est prévu.

Mais je fais tant de choses simultanément que je ne peux pas être partout...

Une petite liste, non exhaustive des choses à faire :
- gagner le quizz (bon, ça c'est fait...)
- Ecrire trois épisodes de la légende de l'anneau de Fournaise (stand-by en attendant Arwald)
- Lancer une autre légende (top-secret...)
- Contribuer à Wikipédia et donc finir la chronologie des Royaumes oubliés (y a encore du boulot) + tous les articles dont je me dis qu'il faut les créer ou les remanier
- Continuer la traduction de la nouvelle de David Pontier sur le site de Cattie-Brie
- Continuer cette chronique sur les Prétoryens
- Finir de traduire un sujet perdu du forum sur les langages des Ro
Et j'en oublie sûrement...

Et encore, je ne liste là que ce qui concerne les Ro : Dr Brains enlève parfois son masque et a aussi une vraie vie... Wink
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lamelugubre
Paysan


Inscrit le: 20 Nov 2010
Messages: 4

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2010 10:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hey! Mais c'est excellent!

Bon le héros qui meurt dès le prologue c'est vrai que c'est violent, mais du coup l'entrée en matière est originale, ça change du héros cliché que personne ne peut tuer, chaotique mauvais, grosbill, aux très graaands pouvoirs magiques naturels et pas humain pour deux pièces d'or.

L'histoire aussi est originale. J'avais jamais entendu parler des Prétoryens, ils existent "vraiment" ou tu les as inventés? Si c'est ton idée tu as vraiment beaucoup d'imagination.

L'intrigue démarre bien, la présentation des personnages et des lieux est bien faite, réaliste et vivante. J'adore l'endroit où vivent les Prétoryens, avec leurs constructions énormes, leurs portails magiques et leur superbe vue sur Toril!

Les scènes de combats sont très réussies (je sais pas ce que tu en penses, mais moi je trouve ça très dur à écrire les combats, y a toujours un personnage que j'oublie, je me rends compte à la fin qu'il est resté planté bêtement pendant que les autres s'entretuaient... c'est très agaçant) et j'ai hâte de voir de quelle façon commence l'apprentissage de Joshua. Le pauvre, ça fait beaucoup d'émotions en une journée! Il vole une pierre, trahit ses associés, se bat contre un demi-orque, se fait buter par un sorcier, voyage jusqu'au plan des ombres, se fait enfoncer une pierre dans le crâne, découvre une magnifique cité, apprend les principes de son nouveau métier... et encore son maître décide de commencer son apprentissage le jour-même! Il a bien un caractère de dragon ce Krigastull! ^_^

Quand je cherchais des auteurs à recruter pour wiki, je me suis rendu compte que tu avais déjà publié une chronique, mais je ne pensais pas que tu écrivais aussi bien!

Et sinon alors, tu as commencé à écrire la suite? Tu sais quand tu la publieras? J'ai hâte de la lire moi!

Tu devrais la mettre aussi sur le wiki à l'occasion, plus de monde la lira si tu la publies sur plusieurs sites (ce qui ne serait pas dommage puisque la qualité d'écriture est excellente).

Bon courage pour l'écriture de la suite!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2010 7:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, vous ici ? Rolling Eyes

Pour les combats, ça dépend. Si c'est un duel, c'est assez simple à "chorégraphier". Mais si c'est un groupe (genre 4/5 personnes, contre un autre groupe de même taille et de force équivalente ou plus important mais que des gobelins mal équipés), alors là ça devient plus compliqué.

Le truc c'est de visualiser le combat du point de vue de chaque personnage, puis de tout mélanger. Bref, c'est comme au cinéma, d'abord on tourne, ensuite on monte en ne gardant que le meilleur.


Pour cette histoire, j'ai tellement de choses à faire que la suite n'est pas prévue pour tout de suite. Mais j'ai déjà quasiment tout en tête.

Les prétoryens, je les ai inventés. Mais ils vont (enfin, j'espère y arriver) s'insérer parfaitement dans l'univers des RO.

Toute cette histoire est en fait partie d'une question qui me tarabuste depuis très longtemps : mais qui Ao appelle-t-il "Maître" à la fin de la trilogie des avatars ?

J'y ai réfléchi un bon moment et j'ai imaginé une réponse possible. L'idée, c'est de repartir du début. Si Ao a un maître, alors ce n'est pas lui qui a créé l'univers. Alors comment tout cela a démarré ?

Réponse dans les posts suivants, qui sont un essai écrit à la première personne, où je me suis mis à la place du dieu suprême et où j'ai imaginé comment j'aurai, moi, créé un monde. J'ai intitulé cet essai (encore inachevé) "Journal d'un dieu". Les personnages de l'histoire (enfin ceux qu'on a vus) ne sont pas forcément au courant tout de cela (voire même en ont une vision déformée), donc ça n'augure rien quant à leurs motivations.
_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2010 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 1 : La Génèse
spoil SPOIL :

_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2010 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 2
Prétorya
spoil SPOIL :

_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dr Brains
Disciple d'Alaundo
Disciple d'Alaundo


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 783
Localisation: Chassé de Château-Suif par un nain teigneux. Fourbit déjà sa vengeance qui sera rapide et brutale...

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2010 8:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Explications (Attention, mega-spoil)

spoil SPOIL :

_________________
Il existe deux choses qui sont infinies : l'Univers et la connerie humaine.
Mais pour l'Univers, je ne suis pas tout à fait sûr...

Albert Einstein
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Monde de Toril Index du Forum -> Les Chroniques Oubliées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com