Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

        Il y a quelques semaines, j'apprend avec plaisir par César, le Community Manager des Editions Bragelonne et Milady, que je suis invité à la grande soirée organisée à Paris à l'occasion des dix ans de Bragelonne. Peu de temps après, je reçois le fameux carton d'invitation, superbement illustré, et accompagné du carton de réponse à renvoyer au plus vite. L'invitation est à l'image des Editions Bragelonne, pleine de bonne humeur et d'humour.

   

        Après quelques jours de réflexion pour voir comment organiser le voyage jusqu'à Paris, et mes congés pour pouvoir faire la route jusque là-bas, je renvoie le carton en acceptant l'invitation, ne pouvant pas manquer une pareille occasion ! Tant qu'à aller à Paris, j'en profite pour organiser un petit voyage pour toute ma famille. Il ne reste alors plus qu'à attendre, non sans grande impatience comme vous vous en doutez, la date de la soirée.

   

        Le 19 Novembre arrive alors, et je pars sur la route direction Paris. Après une heure et demie de bouchon sur le périphérique parisien, et un temps interminable pour trouver mon hôtel, je finis enfin par poser mes bagages et abandonner ma petite famille quelques heures pour me rendre dans le 10è arrondissement de Paris. Un petit voyage en métro plus tard, me voilà arrivé près de la rue d'Hauteville. Il me faut cependant la parcourir sur toute sa longueur pour atteindre enfin le 60-62 de la rue, où se trouvent les tout nouveaux locaux de Bragelonne, Milady et Castelmore, leur dernier "bébé". A l'entrée, je croise deux agents de sécurité à qui je montre mon carton d'invitation, que j'avais emené avec moi ne sachant pas s'il allait être nécessaire à l'entrée, mais on me fait signe d'entrer sans souci. En me dirigeant vers le vestiaire, je croise un groupe parlant anglais entre eux, ce qui me donne déjà une idée sur les différentes personnes qui se trouvent sur place.

   

        En attendant près du vestiaire, pour déposer ma veste, je discute deux minutes avec un traducteur qui attend comme moi, puis je rejoins la salle où se trouve déjà une foule de monde. Nombreux sont ceux qui sont venus fêter les dix ans de Bragelonne, certains même, tels Stan Nicholls, venus depuis New-York. Au milieu de cette foule, je crains de mettre du temps à trouver un visage connu. Mais j'apperçois malgré tout très rapidement Laurent, wesmaster de Lancedragon.fr, qui discute près d'une gigantesque statue de gargouille avec deux autres personnes. Je m'approche alors, et il me présente François & Tia, administrateurs du site français terrygoodkind.fr. Nous discutons un petit moment tous les quatre, à propos de nos sites Internet, et des relations que nous avons avec Bragelonne et Milady, et Laurent me prévient qu'un rendez-vous a été fixé avec César un peu plus tard dans la soirée.

   

        Peu avant 21h, Stéphane Marsan prend le micro pour un petit discours. Nous sommes là avant tout pour fêter les dix ans de Bragelonne, il retrace donc évidemment brièvement toute l'histoire de la maison d'édition depuis ses débuts, remerciant tous ceux qui ont participé à cette aventure, notamment ceux les ayant beaucoup aidés lorsqu'ils ont lancé leur projet.
        Une fois ce discours terminé, l'heure du rendez-vous avec César étant atteinte, nous rejoignons le hall d'accueil où a été fixé le rendez-vous, et nous retrouvons, Laurent, François, Tia et moi, le Community Manager de Bragelonne et Milady, accompagnés de divers autres webmaster, notamment d'un site français consacré à Laurell K Hamilton et son personnage phare Anita Blake. César nous remercie alors pour notre présence et pour nos travails respectifs, précisant bien que ces sites sont énormément pris en considération chez Bragelonne et Milady.
        Il nous fait alors une petite visite rapide de leurs nouveaux bureaux. On y aperçoit des étagères remplies des romans parus chez Bragelonne et Milady, dont une de romans "Les Royaumes Oubliés" et "Dragonlance", et d'autres où trône des romans dans leur édition originale, en attente d'être sélectionnés pour une traduction française. Tandis qu'une fan d'Anita Blake s'arrête sur une édition originale d'un roman inédit de son personnage fétiche, de mon côté, c'est plutôt le roman original de "Les mille orques", attaché par un élastique sur une pile de papier imprimé qui attire mon regard. Serait-ce la nouvelle traduction à paraître début 2011 chez Milady ? :)


Morcar & Kaï-Ho, VIP d'un soir :)

        Une fois cette petite visite terminée, Laurent et moi retournons dans la salle pour reprendre un verre, et nous discutons à nouveau de nos sites et des collections RO et DL de manière générale. Nous posons également face à un photographe qui parcours la salle depuis le début de la soirée, et dont on peut imprimer les photos sur une borne près de la sortie.
        On rejoint de nouveau César pour qu'il nous aide à trouver quelques personnes dans la foule. Il nous présente alors Isabelle Troin, traductrice ayant beaucoup oeuvré sur la collection Dragonlance à l'époque de Fleuve Noir déjà, mais aussi sur la collection Les Royaumes Oubliés, également chez Fleuve Noir. Puis il nous présente Alain Névant, le gérant de Bragelonne/Milady, qui ne nous reconnait évidemment pas à notre nom, mais qui réagit immédiatement dès qu'on précise nos pseudonymes de nos sites Internet. Il nous remercie alors vivement pour notre travail, ce qui nous fait évidemment très plaisir. Grand connaisseur de l'univers des Royaumes Oubliés, comme j'ai pu m'en apercevoir plus tard dans la soirée en discutant plus tranquillement avec lui, il semble connaître nos sites personnellement, ce qui encore une fois nous fait évidemment très plaisir. On sent encore une fois qu'on a affaire à un passionné du genre.
        On discute alors plus longuement avec César, à propos des deux collections auxquelles sont consacrés nos sites, tentant de récolter quelques infos sur la suite prévue pour celles-ci :) On discute également de Bragelonne et Milady, et de leur travail de manière générale, et tout ça dans une ambiance très sympa, dans un décor rappelant un peu une taverne médiévale.

   

        Avant que Laurent ne s'en aille, nous nous approchons de la borne pour imprimer quelques photos souvenirs, puis je discute encore un petit moment avec César, et le remercie pour cette invitation et cette soirée. L'heure avançant à grande vitesse, je retourne ensuite au vestiaire pour récupérer ma veste à mon tour. Je croise alors de nouveau Alain Névant avec qui je discute plus précisément des Royaumes Oubliés, et notamment du prochain Neverwinter Nights, dont il semble suivre l'actualité de près. Je le remercie à son tour pour leur invitation, et pour l'intérêt que Bragelonne porte aux internautes comme moi, puis je quitte les locaux tout neufs de Bragelonne pour rejoindre le métro. Il est plus de minuit, et il faut encore que je rentre à mon hôtel.

        C'est encore émerveillé par cet accueil très sympatique que je rejoint ma chambre, certain que cette soirée restera un excellent souvenir ancré longtemps dans ma mémoire. L'accueil de l'équipe de Bragelonne, nous donnant l'impression que nous avions tout autant notre place là que tous les autres collaborateurs de la maison (traducteurs, illustrateurs etc...) laisse évidemment un sentiment très agréable après cette soirée. Rencontrer ces personnes avec qui je n'étais jusque là en contact que par Internet, ainsi que d'autres internautes que je ne connaissais pas encore a été un réel plaisir, que je renouvellerai avec joie le plus vite possible, d'autant que je n'ai pas réussi à voir tous ceux que j'aurais voulu voir.

        Une fois encore, merci à Bragelonne.

Voici les comptes-rendus des webmasters que j'ai rencontrés sur place :
     - Kaï-Ho - Lance Dragon
     - François - Terry Goodkind

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril