Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Trois Anneaux pour les rois elfes, sous le ciel,
Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre,
Neuf pour les Hommes mortels destinés au trépas,
Un pour le Seigneur des ténèbres sur son sombre trône
Dans le pays de Mordor où s'étendent les Ombres.
Un anneau pour les gouverner tous, un anneau pour les trouver,
Un anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier
Dans le pays de Mordor où s'étendent les Ombres.

        Comment parler de Fantasy ou d'Héroïc-Fantasy sans parler de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux" ?
        Suite de "Bilbo le hobbit", mais histoire à part entière, cette trilogie est parmi les livres les plus lus dans le monde. Son auteur, J.R.R. Tolkien, a mis plusieurs années à l'écrire, imaginant un monde peuplé d'humains, elfes, hobbits, orcs, et autres créatures imaginaires. C'est lui qui a créé le genre aujourd'hui tant de fois repris. Grace à ses descriptions détaillés à un point inimaginable, et une quantité d'autres détails rendant son monde réaliste (il a inventé entièrement un langage, la langue elfique, pour son univers), des milliers de lecteurs de par le monde se sont plongés dans son aventure sans pouvoir en décrocher.
        Il est sûr que l'on doit la Fantasy à Tolkien. Aussi, même si mon site traite d'un autre univers, celui de Toril, je tiens à ne pas oublier de signaler le nom de celui qui a créé ce genre.

        Voici les résumés des quatrièmes de couverture de chacun des romans édités chez Pocket :

La communauté de l'anneau

        Oyez, bonnes gens, oyez la très véridique histoire de l'Anneau de puissance forgé naguère par Sauron le Grand. Un homme eut le courage de lui arracher le talisman et put ainsi le chasser hors du monde. Le Maître de l'Anneau se perdit. Qui sait ? Peut-être a t'il fait le malheur de ceux qui l'ont pris ? Mais la Terre du Milieu s'enfonce dans la nuit, ls créatures mauvaises se multiplient et, dans les Monts Brumeux, les Orques traquent les Nains. L'Ennemi est de retour ! Avec l'Anneau Unique, il aurait le moyen d'abattre toute résistance. Par chance, j'ai compris le premier qu'il est ici. Mais Sauron le fait chercher partout. Djà ses Cavaliers Noirs galopent sur la Terre des Hobbits. L'anneau lui-même désire revenir à son maître. Ta seule chance, c'est que tu ne l'as pas mis au doigt. Mais le temps presse. Bientôt, il le trouvera et il recouvrira toutes les terres de ténèbres. Il faut détruire cet Anneay, petit Frodon ! Il le faut !

Les deux tours

        Malheur, malheur, malheur à tant de héros intrépides ! Et quelle misère de voir une si belle histoire tourner aussi mal ! Au départ, les neufs compagnons s'étaient fixé une mission claire : transporter l'Anneau en plein pays ennemi, et le jeter dans le feu souterrain. Un voyage semé d'embûches, mais nécessaire pour anéantir le joyau maléfique et mettre en échec le Seigneur des Ténèbres. Depuis, les Gens Libres ont été dûrement éprouvés : Gandalf a disparu, Boromir a voulu s'emparer de l'Anneau pour l'utiliser comme arme dans la guerre qui s'annonce et Frodon le Hobbit, porteur du talisman, s'est échappé, décidé à poursuivre son vayage désespéré jusqu'à l'Ennemi. La communauté s'est dissoute; l'ombre s'étend toujours; qui peut encore dissiper sa puissance malfaisante ?

Le retour du roi

        Hélas, pauvres amis, hélas, trois fois hélas ! Saroumane, le Mage Blanc, Gollum la créatures des Monts Brumeux, sont en proie à la soif du pouvoir. Pourquoi cherchent-ils tous l'Anneau Unique ? Frodon, le petit Hobbit, voudrait bien détruire l'objet infernal, mais il n'a pas pu franchir la Porte Noire. Comment atteindre le Mont du Destin ? Peut-être est-il trop tard : déjà Boromir est mort et la Terre du Milieu se prépare à la Guerre de l'Anneau. Une grande obscurité, issue du Mordor, commence à recouvrir le continent; le Seigneur Ténébreux mobilise. Les Rohirrim n'ont plus le temps d'en finir avec le traître assiégé dans l'imprenable tour d'Orthanc; ils doivent se rassembler pour faire face à l'Ennemi. Frodon tente sa chance une fois de plus, passant par le Haut-Col; et là, Gollum, toujours en proie à sa vilénie, le livre à l'abominable Arachné. Frodon va-t-il mourir ? Et que peut faire un simple hobbit contre le maître du Pays Noir.

      

        Les mots manquent pour décrire une telle trilogie. Certains pourraient être rebutés par le début du roman, décrivant en détail le mode de vie des Hobbits, et par la première partie de l'aventure durant laquelle les héros se promènent beaucoup. Mais ce sont tous ces détails qui font la qualité de l'oeuvre, et ce sont grace à eux que l'on entre vraiment dans l'univers créé par Tolkien. Et après une première partie peut-être longue pour certains, l'aventure commence vraiment, pour ne plus s'arrêter qu'à la dernière ligne du troisième tome. Une fois plongé dedans, on ne peut plus décrocher de ces romans.
        Je conseillerais évidemment tout fan du genre Héroïc-Fantasy de lire cette aventure, si ce n'est pas déjà fait, car elle reste incontournable, et parmi les meilleurs livres, à mon avis, jamais écrits. Et surtout, il ne faut pas oublier que Tolkien est le créateur du genre Héroïc-Fantasy !
        Il y a quelques temps, certains pouvaient encore dire qu'ils n'avaient jamais entendu parler de cette histoire d'anneau de pouvoir, mais ajourd'hui c'est impossible, Peter Jackson ayant porté à l'écran cette aventure épique en trois films phénoménaux qui auront marqué l'histoire du cinéma.

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril