Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Auteur : Ed Greenwood
Traducteur : Jean-Baptiste Bernet
Couverture de : Matt Stewart

Parution GF : Mai 2011

384 pages

Titre original : Swords of Eveningstar (2006)
Traduction intégrale

ISBN
GF : 978-2811205263

Année : 1348 CV
Région : Le Cormyr

Résumé :

Florin Fauconnier a toujours voulu vivre de grandes aventures. Il s’apprête à réaliser enfin son rêve. Le roi du Cormyr est en danger et, après l’avoir tiré d’un mauvais pas, Florin et ses amis, les Épées de Soirétoile, lui proposent leur aide. Mais la tâche n’est guère aisée et les compagnons auront tôt fait de s’attirer les foudres de certains des plus redoutables ennemis du royaume. Ils devront apprendre à se faire confiance et se montrer dignes de la Couronne s’ils veulent sortir vivants de ces péripéties.

Mon avis :

      Après nous avoir compté les aventures du célèbre Elminster ou de Shandril, personnage également puissant des Royaumes Oubliés, Ed Greenwood entame avec le premier roman de cette trilogie les aventures des Chevaliers de Myth Drannor, personnages tout aussi célèbres de l'univers, et qui seraient en fait le groupe avec lequel l'auteur lui-même, et ses amis, auraient joué lors de leurs parties de jeu de rôle. Et effectivement, on peut sentir dans la formation de ce groupe qu'il s'agit d'un groupe de joueurs caché derrière.
      "Les Epées de Soirétoile" raconte l'histoire d'un groupe d'aventuriers désireux d'obtenir une charte du roi du Cormyr pour pouvoir officiellement oeuvrer pour lui. Le roman se découpe d'une certaine manière en trois parties. La première d'entre elles présente le groupe, et raconte comment ils arrivent à obtenir cette charte tant convoitée. Se concentrant principalement sur deux personnages, cette partie est la meilleure du roman à mon goût. Originale et pleine d'humour, elle évite les incessants combats pour se concentrer uniquement sur le périple de Florin, le chef du groupe de héros, à travers la forêt, avec une jeune noble du royaume. La seconde partie raconte les aventures des désormais nommés Epées de Soirétoile qui s'en vont visiter des cryptes à la demande du Roi. Cette partie rappelle énormément les parties de jeux de rôle, que ce soit sur table ou sur PC, dans lesquels tout joueur doit malheureusement passer par la visite de cryptes infestées de petites créatures. Dans cette partie, les personnages commencent déjà à se multiplier, et il est parfois difficile de bien suivre les histoires de chacun tant ils sont nombreux. La troisième partie, à nouveau plus intéressante, reste cependant assez complexe à suivre, toujours à cause de ces innombrables personnages.
      D'autant plus qu'Ed Greenwood fait preuve ici à nouveau d'un défaut déjà présent dans ses autres romans : le fait qu'il parte trop de l'idée que ses lecteurs connaissent son univers. Contrairement à d'autres romans tels que ceux de Salvatore par exemple, les romans d'Ed Greenwood sont beaucoup moins abordables, je pense, par un lecteur lambda qui découvre l'univers des Royaumes Oubliés. C'est dommage car pour le reste, j'ai trouvé le style d'Ed Greenwood beaucoup plus agréable à suivre sur ce roman que sur tous les autres que j'avais lus de lui auparavant (que ce soit les Elminster, Shandril ou les Histoires des Sept Soeurs parues chez Fleuve Noir).

      Bien que l'aventure soit assez remplie dans ce premier roman, on sent cependant que tout ça n'est qu'une introduction aux aventures des Chevaliers de Myth Drannor (titre dont les héros héritent en fin de ce premier roman), avant d'autres bien plus difficiles. Or dans ce premier roman, les héros ont déjà affronté des ennemis assez puissants, et on peut donc craindre que la suite de leurs aventures soit nettement plus grosbillesques.
      De manière générale, j'ai quand même eut du mal à saisir par moment la raison pour laquelle certains puissants personnages s'intéressaient tant à ces héros qui semblent avoir surtout eut beaucoup de chance dans cette première quête pour leur Roi. L'aventure de ce premier roman se laisse suivre pour les amateurs des Royaumes Oubliés, mais je doute qu'un autre lecteur y accrochera vraiment.

L'avis des internautes


5 avis sur ce roman
Donner son avis

Retour à la page des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril