Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Auteur : R.A. Salvatore
Traducteur : Tristan Lathière
Couverture de : Aleksi Briclot

Parution GF : Janvier 2017

384 pages

Titre original : Maestro (2016)
Traduction intégrale

ISBN
GF : 978-2811218430

Année : 1487 CV
Région : Villes drow
Ville : Menzoberranzan

Résumé :

Un fléau terrifiant s'est abattu sur Menzoberranzan, laissant derrière lui un sillage de mort et de destruction. À Gontelgrime, l'agitation du primordial envoie Catti-Brie et Gromph à Luskan, où se dressent les ruines de l'unique source de pouvoir capable de tenir la bête en respect. Les dégâts consécutifs à l'Assombrissement, à la guerre et à l'invasion démoniaque en Outreterre ont eu des répercussions à travers le Nord, et certains pourraient être irréparables.
Drizzt, quant à lui, rentre chez lui. Pas à Castelmithral ni au Valbise, mais à Menzoberranzan. Bruenor est prêt à l'accompagner à la tête d'une armée naine pour en finir avec la menace drow, mais Drizzt doit voir ce qu'il s'y passe. Une nouvelle guerre est peut-être superflue. Mais même si la Cité de la Reine Araignée a succombé aux assauts des démons et de leur terrible prince, où s'arrêtera la tempête venue des Abysses ?
Maestro fait suite à Archimage et plonge Drizzt dans l'aventure la plus périlleuse de sa vie. Dans ce concentré d'action aux nombreux rebondissements, les fans de la saga retrouveront leurs héros préférés, des elfes noirs, des monstres, des princes démons et bien plus encore.

Mon avis :

Quelle déception de voir une fois de plus R.A. Salvatore tourner en rond avec ses personnages, ressusciter sans cesse des personnages disparus pour refaire ce qu'il a déjà fait auparavant dans la franchise ! C'est le sentiment que j'ai eut en démarrant cette nouvelle aventure de Drizzt Do'Urden, au point de commencer à penser qu'il était temps que j'abandonne l'elfe noir définitivement. Et pourtant, je me trompais lourdement car si Salvatore semble au départ repartir vers quelque chose de déjà vu, c'est pour mieux nous surprendre ensuite et proposer une aventure finalement très intéressante pour son célèbre héros.

Il faut pourtant l'avouer, l'aventure démarrait très mal ici encore pour Drizzt, qui semblait revivre ce qu'il avait déjà vécu, et devoir faire face une fois de plus à des ennemis qu'il ne cesse d'affronter, toujours entouré des mêmes compagnons. Heureusement, au terme de la première partie du roman, l'aventure prend une tournure toute différente.
Certes, l'idée de l'association d'ennemis forcés de collaborer pour faire face à un adversaire commun n'est pas nouvelle ni originale, mais elle permet ici à R.A. Salvatore de rebattre les cartes et de reformer de nouveaux groupes avec ses nombreux personnages, dont les relations vont être très intéressantes à suivre. On en arrive à s'imaginer voir des personnages changer radicalement au contact d'autres, notamment Cattie-Brie.
Son personnage devient d'ailleurs ici bien plus intéressant qu'elle ne l'a jamais été, bien qu'elle devienne peut-être un peu trop puissante. Elle réunit autour d'elle une quantité de personnages divers formant un groupe plutôt intéressant, et ramenant à différentes aventures des héros de la saga.

Quand au personnage de Drizzt, il est ici mis à rude épreuve, à tel point qu'il en arrive à tout remettre en question. Son aventure est d'ailleurs telle qu'elle semble être la première étape pour boucler totalement son histoire depuis l'origine de la Légende de Drizzt. Si tel était le cas, ceci laisserait espérer un redémarrage à zéro total pour la suite, qui serait le bienvenue, pour amener l'elfe noir vers d'autres horizons, et enfin passer à autre chose.
La toute dernière partie du roman, ramenant Drizzt à sa terre natale est tout bonnement excellente ! L'aventure ne s'arrête jamais et on s'attend à tout, tant tout parait possible !

Finalement, tout en réutilisant une fois de plus des lieux et personnages déjà trop de fois rencontrés dans la saga, cette nouvelle aventure épique de Drizzt Do'Urden parvient à lui apporter un vent de fraîcheur, et semble mener vers un point final des pérégrinations de l'elfe noir.
R.A. Salvatore serait-il en train de prévoir une fin totale à ses aventures ? Ou bien a-t-il enfin compris qu'il avait fait le tour de tout ce que Drizzt pouvait vivre dans cette partie de Féérune, et qu'il prévoit un renouveau total pour la suite ? En attendant, on attend avec impatience de découvrir le dernier tome de cette trilogie.

L'avis des internautes


0 avis sur ce roman
Donner son avis

Retour à la page des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril