Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1362 CV

Auteur : R.A. Salvatore
Traducteur : Michèle Zachayus
Couverture de : Jeff Easley

Numéro : 25
Parution : Janvier 1997
245 pages

Titre original : The fallen fortress (1993)
Traduction non intégrale

ISBN : 2-265-06201-4

Edition Milady :

Résumé :

    Après avoir vaincu les Masques de la nuit, Cadderly aurait besoin de repos. Mais ses ennemis sont embusqués dans la région. Soutenu par Danica, l'élue de son coeur, et les frères Larmoire, ces nains batailleurs, Cadderly défera t'il l'armée des gobelins ? Terrassera t'il le dragon rouge ? Surmontera t'il ses doutes ?
    Il le faudrait, car le pire est à venir. Dans un nid d'aigle appelé Chateau-Trinité l'attend Aballister, l'homme qui l'a tenu tout enfant dans ses bras et qui maintenant est son ennemi mortel. Un homme peut-il abattre un personnage qui a eut sur lui - et a peut-être encore - pouvoir de vie et de mort ? Question embarrassante, donc dépend l'avenir d'un pays, peut-être celui des Royaumes.

Mon avis :

    Le tête à tête entre Cadderly et son père arrive enfin. Plus ça va et plus on s'attache aux personnages de Cadderly, Danica et les nains, et on regrette de penser que c'est déjà l'avant-dernier roman de la pentalogie (mais certains savent comme moi qu'on les croisera ailleurs. Enfin bon, je ne vous ai rien dit ;) ).
    En tout cas, une fois de plus, on se lance dans la lecture et on en décroche plus. Je ne peux que vous conseiller ce volet de la séquence comme les autres.

L'avis des internautes


2 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril