Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1365 CV

Auteur : Douglas Niles
Traducteur : Michèle Zachayus
Couverture de : Clyde Caldwell

Numéro : 31
Parution : Avril 1998
246 pages

Titre original : Prophet of Moonshae (1992)
Traduction non intégrale

ISBN : 2-265-06465-3

Edition Milady :

Résumé :

    Les îles Sélénae pleurent la Déesse Mère, morte pour défendre le Ppeuple. Moins fidèles, les sujets du roi Tristan Kendrick vénèrent les nouveaux dieux. Mais un loup s'est glissé parmi les bergers. Le cruel Talos rêve d'hégémonie : s'il peut conquérir un archipel, pourquoi pas l'univers ? D'ailleurs, son succès est assuré : Tristan absent, la reine Robyn prise d'étranges langueurs, qui pourrait l'arrêter ? Sûrement pas Alicia, la princesse-enfant, tenue à l'écart du pouvoir ! Pourtant, au coeur des îles, une Source de Lune attend qu'une jeune fille vienne lui rendre la vie...

Mon avis :

    La suite que j'attendais tant de la trilogie des Sélénae. Les personnages ont vieilli de quelques années, et on même des enfants d'âges déjà bien avancés. Le mal attaque à nouveau l'archipel.
    Douglas Niles continue de nous proposer des aventures à ces personnages, sans qu'on se lasse puisque celui-ci a apporté plusieurs changement à l'histoire qui se déroule une vingtaine d'années après la trilogie des Sélénaé. Sa façon d'écrire se lit sans difficulté et sa qualité pour décrire les batailles toujours aussi bonne.
    Si on a apprécié la trilogie des Sélénaé, on ne pourra que se régaler en découvrant cette suite du même niveau que les romans précédents.

L'avis des internautes


2 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril