Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1361 CV

Auteur : Elaine Cunningham
Traducteur : Michèle Pèce
Couverture de : Fred Fields

Numéro : 41
Parution : Octobre 1999
249 pages

Titre original : Elfshadow (1991)
Traduction non intégrale

ISBN : 2-265-06591-9

Edition Milady :

Résumé :

    Arilyn Lamelune, une demie-elfe belle à damner un saint, est une des plus redoutables tueuses des Royaumes. Quand des dizaines de Ménestrels, du Cormyr à EauProfonde, tombent sous les coups d'un assassin, on la soupçonne forcément. Mais est-elle la criminelle, ou sera t'elle la prochaine victime ? Toute la question est là...
    Arilyn n'a pas le chois. Pour se disculper, il lui faut démasquer le véritable meurtrier. Auparavant, elle devra percer à jour l'antique secret qui confère à son épée des pouvoirs surnaturels.

Mon avis :

    Après une elfe noire, Elaine Cunningham choisis cette fois-ci une elfe de Lune (toujours une femme) comme héroïne de son
nouveau roman. Mais cette fois-ci, il est question de Ménestrels, ou Harpistes. Dans ce roman, les personnages ont une profondeur digne des romans de R.A. Salvatore et l'intrigue n'a non plus rien à envier aux aventures de Drizzt Do'Urden. Danilo Than est excellent en Ménestrel à la voix de crécelle, s'inventant une image d'homme maladroit.
    Une fois de plus, Elaine Cunningham montre sa qualité d'auteur avec ce roman qui se lit avec plaisir. Personnellement, je pense que cet auteur est aussi bon que R.A. Salvatore et peut encore nous livrer de nombreux bons romans.

L'avis des internautes


0 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril