Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1369 CV

Auteur : Clayton Emery
Traducteur : Michèle Zachayus
Couverture de : Paul Jaquays

Numéro : 61
Parution : Décembre 2002
252 pages

Titre original : Star of Cursrah (1999)
Traduction non intégrale

ISBN : 2-265-07349-0

Edition Milady :

Résumé :

    En quête d'aventure, trois jeunes gens -la belle noble Ambre, Reiver le voleur et Haklim le fils de marchand - décident de partir à la recherche de Cursrah, une cité légendaire enfouie depuis des millénaires sous le sable du désert. S'ils réussissent, croient-ils, tous leurs problèmes seront résolus. Ambre obtiendra que ses parents lui laissent la bride sur le cou, Reiver se reconvertira dans une profession moins aléatoire et Halim échappera au destin d'empereur du négoce des tapis! -que sa famille lui réserve. Un beau programme... à condition que l'entité immortelle tapie dans les entrailles de Cursrah ne leur mette pas des bâtons dans les roues !

Mon avis :

    Voilà un livre qui pourra en décourager certains au départ. J'ai moi-même eut beaucoup de mal avec la première partie de ce roman. Pourtant, celui-ci est traité de manière originale, alternant les chapitres entre deux époques, et deux aventures différentes, qui vont rapidement avoir des liens l'une avec l'autre. D'un côté, on suit Ambre, Hakiim et Reiver, trois jeunes aventuriers qui tentent chacun d'échapper à la vie qu'on a choisie pour eux en 1369 CV, et d'un autre ont découvre l'histoire d'Amenstar, fille du dirigeant de Cursrah, et des ses amis Tafir et Ghequet en - 6048 CV.
    Dans la première moitié du roman, l'histoire se déroulant dans le passé est assez intriguante, tandis que celle se déroulant dans le présent est à mon avis trop classique. Les aventures d'Ambre et de ses deux amis ressemblent à une simple partie de jeu de rôle, dans un donjon peuplé d'ennemis et de pièges. Cependant, le tout début de leur aventure a le mérite de nous faire découvrir plus précisément la cité de Memnon où vivent ces héros. Parallèlement, on découvre l'histoire bien plus intéressante de la cité de Cursrah, dont on connait d'avance la destiné ce qui accroche beaucoup plus le lecteur et fait qu'on n'abandonne pas le roman.
Heureusement tout de même que la deuxième moitié devient bien plus intéressante que la première. Petit à petit, on découvre les liens entre les deux aventures, et même celle se déroulant en 1369 CV devient intéressante. La partie se déroulant dans le passée reste cependant à mon avis bien plus originale, et jusqu'au bout on se demande comment elle va se terminer. Non pas que l'on ne sache pas comment ça va se finir, mais on s'interroge sur comment est-ce qu'on va en arriver au point final que l'on connait d'avance.

    Pour finir, cette deuxième moitié fait à mon avis de ce livre le meilleur de la trilogie des empires perdus. De manière générale, la séquence reste tout de même assez classique et ne détrônera pas les célèbres séquences qui ont fait le succès des Royaumes Oubliés, donc ce n'est pas une séquence à lire en priorité, mais ceux qui lisent toute la collection comme moi ne seront pas énormément déçue par cette trilogie.

    A noter tout de même que le titre du roman a perdu une subtilité lors de sa traduction. Le personnage d'Amenstar (- 6048 CV) étant surnommé Star, le titre Star of Cursrah avait une subtilité que le titre français "L'étoile de Cursrah" n'a plus. Mais ceci ne gache pas le livre, évidemment.

L'avis des internautes


1 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril