Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1371 CV

Auteur : Troy Denning
Traducteur : Anne-Virginie Tarall
Couverture de : Jon Sullivan

Numéro : 70
Parution : Juin 2004
316 pages

Titre original : The Summoning (2001)
Traduction intégrale

ISBN : 2-265-07823-9

Edition Milady :

Résumé :

    Dans les entrailles du désert d'Anauroch, un portail scellé depuis des lustres sépare les Royaumes Oubliés du plan des Ombres, où grouillent les pires monstruosités de la création. Pour rouvrir ce passage, chacun s'accorde à dire qu'il faudrait être fou. Hélàs, l'imprudence et la malchance suffisent parfois à provoquer des catastrophes... Pour l'elfe Galaeron et le sorcier Melegaunt, le cauchemard est devenu réalité. A cause d'eux, mais à leur corps défendant, une infâme sorcellerie menace de rayer les Royaumes de la carte de l'univers.
    L'appel au meurtre retenti, et le temps ne seront plus jamais heureux.

Mon avis :

    Première chose à noter, ce roman est le premier à bénéficier d'une traduction intégrale (mis à part les grands format qui étaient déjà en traduction complète, ainsi que leurs éditions poche). En effet, écoutant les fans de la collection qui trouvaient dommage de ne pas avoir le droit à une traduction de l'intégralité des oeuvres américaines, le directeur de collection Jean-Claude Mallé a décidé de tenter des plus gros volumes. Seulement, comme ils sont vendus au même prix qu'avant, il faut espérer qu'il y aura plus de lecteurs, sinon les bénéfices de Fleuve Noir ne seront pas assez important et ils retourneront à la version tronquée à laquelle nous avions le droit jusqu'à présent. Ces passages manquant ne se remarquaient pas si on n'était pas au courant, mais il était tout de même dommage de ne pas avoir le droit à l'oeuvre entière. Alors passez le message autour de vous, il faut acheter les derniers Royaumes Oubliés (ainsi que les Lancedragon pour ceux qui aiment).

    Passons à présent à ce nouveau roman en lui même, car il n'est pas tout de traduire intégralement une oeuvre, mais il faut aussi qu'elle soit bonne.
    Rassurez-vous, ce nouveau roman est très bon, et laisse penser que cette nouvelle séquence entrera dans les meilleures de la collection. Le récit de l'auteur est prenant et nous apprend petit à petit un peu plus sur l'histoire des Royaumes Oubliés, notamment l'empire Nétheril (que les joueurs de Neverwinter Nights avaient déjà découvert dans le add-on "Shadows of Undrentide"). On suit tout au long de l'histoire ce personnage rongé par le remord d'une erreur qu'il a faite et qui pourrait entrainer la chute de la cité qu'il a aimé et protégé toute sa vie, ou même tous les Royaumes.
    L'auteur a également le privilège, dans son roman, d'avoir une quantité de célébrités des Royaumes comme on n'avait jamais vu dans un seul et même livre de la collection, avec par exemple Khelben Arunsun, Elminter, Laerale, ou Oragie Main-d'argent.
    Mais surtout, cette séquence raconte un passage très important de l'histoire des Royaumes Oubliés, au moins aussi important que le temps des troubles (la séquence des avatars, 1358 CV) car elle marquera un tournant dans l'histoire de Toril.

    Alors, à votre avis, quand un roman est bien écrit et possède tous ces atouts pour ceux qui connaissent les Royaumes Oubliés, pensez-vous qu'il faille passer à côté ?...

    Petit détail sympa à noter, les quatre couvertures de la séquence dessinent à elles quatre une seule fresque assez jolie faite par Jon Sullivan.

L'avis des internautes


1 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril