Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Auteur : Philip Athans
Traducteur : Michèle Zachayus
Couverture de : Brom

Numéro : 83
Parution : Octobre 2006
371 pages

Titre original : Annihilation (2004)
Traduction intégrale

ISBN : 2-265-08253-8

Edition Milady : Annihilation

Résumé :

    Le chaos règne plus que jamais parmi le peuple de la Reine-Araignée. Duels et combats magiques s'enchaînent entre des personnages plus perfides et plus maléfiques les uns que les autres... car certains, intrépides entre tous, osent s'aventurer dans les Abysses mêmes, en quête de réponses, et surtout à la recherche de Lolth en personne ! Gromph, l'archimage de Menzoberranzan, est à nouveau en butte à Dyrr, la lyche infernale et Pharaun retrouve brièvement le démon alu. Danifae risque de gagner enfin sa liberté alors que la prêtresse Quenthel, elle, est bien près de succomber aux assauts insidieux de son arme douée de conscience...
    Mais s'ils ont réussi à survivre à la chute de Ched Nasad et aux ruines infestées de démons de Myth Drannor, nos sombres héros vont redécouvrir à quel point les périls d'Ombre-Terre sont dérisoirs comparés aux abîmes démoniaques ! Et en fait de vérité, ils pourraient bien être finalement confrontés à l'Annihilation supprème !

    Annihilation est le cinquième roman d'une séquence épique en six parties dont l'intrigue est tirée de l'imagination fertile de R.A. Salvatore et d'un groupe de six nouveaux auteurs tout spécialement sélectionnés pour leur exaltante contribution au genre. Rejoignez-les et explorez les recoins les plus sombres du monde des Royaumes Oubliés tandis que les ténèbres et les mystères s'épaississent d'avantage.

Mon avis :

    Les auteurs se suivent et se ressmblent un peu sur cette séquence. Ce cinquième tome de la séquence de la guerre de la reine araignée peut se découper un peu de la même manière que les précédents, à savoir une partie dans laquelle l'histoire principale traine sur la longueur, et une deuxième partie finale qui est bien plus intéressante.
    Heureusement, cette fois-ci, si la première partie est d'un ennui profond pour ce qui touche au groupe de Quenthel et Pharaun, elle est bien plus intéressante du côté de Ryld et Halistraa. Il y a aussi en parallèle l'histoire de Menzoberranzan, et principalement de Gromph, qui n'est pas dénuée d'intérêt ici non plus.

    Dans ce cinquième tome, les personnages connaissent pour la plupart des changements importants. Ils en deviennent donc pour beaucoup bien plus intéressants que par le passé. C'est le cas par exemple de Danifaé qui prend ici beaucoup plus d'importance que dans les tomes précédents, et en aura apparememnt encore plus dans le dernier.
    Comme dans les précédents volumes, celui-ci compte pas mal de combats, qui sont ici très bien décrits et originaux, si bien qu'ils ne sont pas lassants comme ont pu être certains des précédents volumes qui donnaient l'impression de n'être là que pour remplir. Ici, on n'a à quasiment aucun moment cette impression de remplissage. Chaque élément à son importance. Philip Athans réussit donc son coup, et signe le roman qui sera sans doute, pour le moment et selon moi, le meilleur de la séquence.

    Dans la seconde partie du roman, l'intrigue avance bien plus que dans tous les précédents réunis. On découvre enfin tout ce qui se cache derrière toute cette histoire, et on termine sur une ouverture qui promet un dernier volume bien rempli.
    Finalement, on accroche plus aux personnages, l'intrigue devient vraiment intéressante, donc que demander de plus ? La séquence aura mis du temps à démarrer, mais elle promet enfin quelque chose de vraiment sympa.

L'avis des internautes


1 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril