Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1370 CV

Auteur : R.A. Salvatore
Traducteur : Michèle Zachayus
Couverture de : Todd Lockwood

Numéro Grand Format
Parution : Juin 2006
450 pages

Titre original : The lone drow (2003)
Traduction intégrale

ISBN : 2-265-08254-6

Edition Milady : Le drow solitaire

Résumé :

    Décidément, l'Epine Dorsale du Monde sera toujours le berceau de l'intrigue et de la geste épique !

Dans la région du grand Nord, les évènements se précipitent et les combats s'annoncent titanesques... D'âpres luttes opposent en effet les nains de Mithril Hall aux orcs du roi Obould, aux génrants des glaces de la cheftaine Gerti et aux trolls de Proffit ! Menacés de toute part par cette coalition sans précédent, les nains multiplient les lignes défensives, mais sont inexorablement repoussés dans les entrailles de leur forteresse souterraine... Sans parler des tentatives de sabotage dirigées contre eux par le marquis Elastul de Mirabar !
    Dans cette situation plus que jamais périlleuse, et en des temps particulièrement sombres, les hauts faits d'armes de nos héros brillent d'autant plus dans la nuit ! Drizzt Do'Urden, le Drow solitaire, réussira-t-il à faire à lui seul la différence ?
    Réussira-t-il à surmonter assez son chagrin et sa rage pour s'allier aux elfes blancs de Sylvelune, et se battre à leurs côtés contre les hordes de monstres ?

Mon avis :

    J'avais dit avoir eut l'impression que "Les mille orcs" n'était qu'une introduction à ce qui allait suivre. Ceci à cause du fait que l'histoire n'avançait pas énormément dans le premier roman de cette trilogie. Mais force est de constater qu'elle n'évolue pas beaucoup plus dans ce second livre.

    Dans cette nouvelle aventure, on suit en parallèle plusieurs histoires. D'un côté, on a les nains de Mitral Hall, assiégé par les orcs, les géants du froid et les trolls, qui tentent tant bien que mal de repousser les agresseurs. Et d'un autre, on a Drizzt, seul, persuadé que ses amis sont morts dans l'attaque du village raconté dans le précédent roman.
    Eh bien malgré le fait que le titre du roman semble donner de l'importance à Drizzt, le drow solitaire, il n'est pas ici le personnage le plus important de l'intrigue. En tout cas, il est sans doute le plus ennuyeux. Car pendant plus de la moitié du livre, les passages où il apparait se résument à des massacres d'orcs et des plaintes du drow. Et mes amis ils sont morts ! Et je suis maudit ! Et j'ai envie de me venger ! Personnellement, j'ai presque eut envie de passer tous ces passages avec Drizzt, c'est pour dire...
    Mais d'un autre côté, on a les nains, aidés de Wulfgar et Cattie-Brie, qui protègent leur territoire. La bataille est symaptique, mais elle traine tout de même beaucoup. En fait, l'auteur utilise les même techniques que dans "Aussi loin qu'une âme ait pu fuire", passant sans cesse d'un endroit à un autre, ne consacrant qu'un paragraphe d'une dizaine de lignes tout au plus par moment à chaque scène, ce qui fait que dans chaque passage rien n'avance. On se croirait presque devant un épisode de ces SOAP Opéra américains remplis de scènes sans aucun intérêt qui ne font que résumer ce qui s'est passé.
    Alors oui, les personnages sont intéressants, oui, l'intrigue principale est sympatique, oui, la dernière partie avec Drizzt est bien plus intéressante que la première. Mais avait-on besoin d'une trilogie pour raconter tout cela ? J'en doute...

    Personnellement, j'ai cependant apprécié de retrouver des éléments liant déjà cette aventure à celle du jeu "Demon Stone" avec ces allusions au village de Nesmé, attaqué par les trolls, et dont est originaire le personnage de Rammek qu'on devrait retrouver le temps d'un chapitre ou deux, accompagné de Illius et Zhaï dans le prochain livre. Mais ceci est bien maigre tout de même face à la déception du reste.
    On sent que l'auteur ne sait plus trop quoi faire de son personnage, et qu'en même temps il ne veut pas s'en débrasser, pas plus que de ses compagnons.

    Espérons tout de même que le dernier roman de cette trilogie sera un peu plus consistant. Logiquement, Drizzt devrait avoir quelques adversaires coriaces à combattre puisqu'il devrait déguster le troll Proffit (et on sait que les proffiteroles se dégustent avec plaisir... :)) mais surtout qu'il devra affronter le puissant Oboult qui finalement est le personnage principal de ce roman, et semble assez puissant.
    Il va être temps cependant pour R.A. Salvatore de faire une petite pause avec Drizzt, car là, les lecteurs risquent de se lasser autant que lui de son personnage s'il continue sur cette lancée...

L'avis des internautes


0 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril