Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Année : 1370 - 1371 CV

Auteur : R.A. Salvatore
Traducteur : Anne-Virginie Tarall
Couverture de : Todd Lockwood

Numéro Grand Format
Parution : Juin 2007
260 pages

Titre original : The two swords (2004)
Traduction intégrale

ISBN : 2-265-08519-0

Edition Milady : Les deux épées

Résumé :

Décidément, l'Epine dorsale du monde sera toujours le berceau de l'intrigue et de la geste épique !

    Mithral Hall est assiégée par les orcs. Nesmé est tombée, et même la puissante Silvermoon se prépare à affronter des ennemis brutaux et sans pitié.
    Alors que les conflits atteignent leur appogée, l'elfe noir Drizzt Do'Urden, qui a jusque là combattu seul, va devoir trouver des alliés pour ne pas sombrer en même temps que le Nord civilisé...

Mon avis :

    Difficile de dire, en fermant ce dernier roman de la trilogie, s'il est meilleur ou moins bon que les deux précédents. Mais cette fois-ci au moins, on n'a ni l'impression de lire seulement une introduction, ni l'impression de tourner en rond sans arrêt. L'histoire avance, et les personnages évoluent. Ils évoluent énormément même, en comparaison du reste de la séquence.
    On continue donc de suivre les aventures de Drizzt séparémment de celles de ses amis, et Drizzt est même ici pas mal en retrait. Car dans ce roman, les héros sont les nains, TOUS les nains. Les batailles, décrites avec le talent habituel de Salvatore, sont très intéressantes, et la situation ne cesse pas d'évoluer. On se perd cependant parfois dans tous ces noms, d'autant plus qu'il arrive que la traduction ne soit pas la même d'un paragraphe à un autre.
    Car l'un des points faibles de ce roman, en version française, est sa traduction pour le moins catastrophique. Non seulement la traductrice ne respecte pas les romans précédents en utilisant les mêmes traductions (lire "Le Croc d'Aegis" pour parler du marteau de Wulfgar, alors que dans les quize précédents romans de la séquence on parlait d'"Aegis-Fang", ça choque un peu par exemple), mais en plus elle n'est même pas cohérante avec elle-même puisqu'elle traduit le même terme de manière différente à plusieurs endroits.

    Mais bon, si on passe sur ce détail qui n'est du qu'au peu d'intérêt que Fleuve Noir porte à la collection (après ça, on ne pourra qu'être ravi que la collection change de maison d'édition...), le roman est sympatique à lire. Peut-être les aventures de certains personnages intéresseront moins certains lecteurs, mais chacun devrait trouver parmi les nombreux héros ceux auxquels ils accrocheront plus. Les joueurs de Demon Stone seront peut-être ravis de retrouver effectivement, comme l'avais promis Savlatore, le personnage de Rhannek, guerrier du village de Nesmé, dans ce roman, car s'il ne fait qu'une apparition dans une partie assez courte de l'aventure, c'est toujours avec un certains plaisir que l'on retrouve ces personnages qui relient entre eux romans et jeux-vidéos.

    Les amateurs de Salvatore et de Drizzt devraient donc trouver leur compte dans ce nouveau roman, même si la fin de celui-ci peut paraitre étrange, car l'histoire n'est pas réellement finie.
    Les différentes ouvertures qui s'offrent cependant au lecteur à la fin de l'histoire pourraient permettre à l'auteur de raconter d'autres histoires vraiment intéressantes. Mais je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la lecture à ceux qui n'auront pas encore lu ce roman. Toujours est-il que si ce roman n'est pas exceptionnel en soi, ça reste une bonne aventure pour ces héros que l'on connait désormais bien assez et qui devraient sans doute réapparaitre à nouveaux, d'autant plus que les nouveaux personnages, amis ou ennemis, qui se sont désormais ajoutés à l'aventure, sont assez intéressants.

L'avis des internautes


1 avis sur ce roman
Donner son avis


Acheter le livre

Retour à la liste des romans

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril