Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

Retour à la page du nord de Feerune

        Nétheril trouve ses origines dans sept villages de pêcheurs qui s'unirent afin de pouvoir se protéger mutuellement. Rapidement, il parut évident à tous que cette nation était destinée à devenir incroyablement puissante. Tous étaient aussi convaincus que son arrogance provoquerait sa perte. Après avoir appris les bases de la magie aurpès de leurs voisins elfes, les Nétherisses commencèrent à progresser sur la voie de l'apprentissage. Les contacts amicaux entretenus avec les elfes d'Illefarn et avec la nouvelle colonie elfique de Eaerlann leur permirent, de temps à autre, de bénéficier de grandes avancées dans le domaine de la compréhension de l'Art. A la suite d'une découverte fortuite, cette nation fut propulsée sur la voie menant à la grandeur... et à sa future ruine.

Les parchemins nétherisses

        Un aventurier, dont l'histoire n'a pas retenu le nom, découvrit un ensemble d'écrits magiques qui dévoilaient des secrets immenses sur la magie. Connus sous le noms des parchemins nétherisses, ces écrits permirent de découvrir de nouvelles manières de lancer des sorts, de créer des objets magiques et des créatures artificielles. Ils permirent aussi de mieux appréhender la structure des plans et les relations qui les unissent. Enfin, ces parchemins dévoilaient quelques secrets premettant la création de puissants artefacts.
        Les mages novices de Nétheril étudièrent ces parchemins et inventèrent par la suite des magie telles que Toril n'en avait jamais connu. Le magicien Ioulaum créa le mythallar qui fournissait de l'énergie magique à tous les objets l'entourant, évitant ainsi aux mages d'avoir à utiliser leur propre magie pour anchanter des créations. Le mythallar permit aussi la création de cités volantes fabriquées en coupant le sommet d'une montagne puis en l'inversant. Les Nétherisses partirent donc vivre dans les cieux, loin des barbares humains et des hordes humanoïdes malfaisantes.

Le massacre phaerimm

        La première et dernière véritable épreuve que dut subir l'empire nétherisse lui fut imposée par les phaerimms, une race de créatures magiques vivant sous la surface du continent. Cette race malfaisante souffrait grandement de l'utilisation intensive de la magie faite par les Nétherisses. En représailles, ils lancèrent de puissants sorts drainant la vie et la magie des terres de Nétheril, transformant des forêts et des plaines luxuriantes en arides déserts rocailleux. Les Néthérisses entreprient aussitôt de livrer une guerre magique. Mais finalement, les sorts de drains finirent par affecterles enchantement qui permettaient aux cités de s'élever dans les cieux, et rapidement, les mages quittèrent le Nétheril pour aller dans des régions où la magie était encore intacte.
        Un mage incroyablement talentueux, Karsus, estima qu'il était son devoir de tout faire pour protéger sa nation. Il lança alors un sort sur lequel il travaillait depuis une dizaine d'années, créant un lien qui l'unissait à Mystryl, déesse de la magie, et lui permettait de lui voler son pouvoir afin de devenir une divinité. Karsus se rendit tout de suite compte que par ses actes, il mettait en péril l'existence de la magie sur Féérune.
        Mystryl finit par se sacrifier pour sauver la magie avant que les dommages soient irréparables. Cet acte détruisit le lien qui l'unissait à Karsus qui fut immédiatement pétrifié, et ceci provoqua temporairement la disparition de toute magie dans le monde. Les cités volantes virent alors s'écraser, et la civilisation néthérisse fut détruite.
        La déesse de la magie se réincarna en Mystra et après avoir recréé la magie, elle ramena à terre en toute sécurité trois cités volantes qui étaient loin du niveau du sol quand Karsus lança son sort. La nouvelle magie créée par Mystra empéchait à présent les mages d'atteindre le potentiel destructeur auquel étaient arrivés les néthérisses.
        Les survivants des cités s'enfuirent pour échapper aux phaerimms et à la désertification. Ils fondèrent les nations du sud. Le plus grand empire humain venait donc de disparaitre, laissant derrière lui un héritage d'artfacts brisés et un désert d'origine magique connu désormais sous le nom de l'Anauroch.

Retour à la page du nord de Feerune

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril