Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

        Les Royaumes Oubliés logent de nombreuses organisations dont tout le monde parle mais dont l'existence même reste secrète. Certains d'entre elles ont pour but de faire le bien, alors que l'objectif de d'autres est le pouvoir absolu, quitte à utiliser toutes sortes de violence. Cette page vous présent donc les principales organisations dont on parle à travers tous les continents de Toril.

Les Ménestrels

        Les Ménestrels forment une société semi-clandestine dont le centre des opérations se situe dans les Contrées du Mitan. Au fil des années, les Ménestrels ont connu des fortunes diverses avec un pouvoir politique plus ou moins grand.
        A l'origine, ce groupe est un allié de plusieurs religions respectées et il reçoit le soutien de puissants partis politiques neutres, notamment certains cercles druidiques. Leur objectif consiste à défendre la civilisation contre les périls qui la menacent, notamment les sauvages attaques des gobelins, les vols de dragons, et le contrôle insidieux que d'autres organisations telles que le Zentharim (leurs pires ennemis), les Sorciers Rouges, les Commers, ou le Culte du Dragon s'efforcent d'exercer. Ils croient au pouvoir des individus, à l'équilibre entre la nature et la civilisation, à la bonté de l'humanité et des autres races douées de sentiments. Ils estiment également qu'il est important de préserver les légendes du passé car elles sont riches d'enseignements pour l'avenir.
        Les Ménestrels ont su attirer des personnages de toutes origines mais ils sont particulièrement reconnus chez les elfes, les rôdeurs et les bardes. Cette société compte des ramifications dans tout le Nord et les contrées du Mitan, et ses activités sont souvent secrètes. Par nature, ils sont indicrètes et agissent, la plupart du temps seuls ou en petits groupes afin de parvenir à leurs fins. A moins qu'ils n'affrontent quelques ennemis de longue date, il leur est parfaitement indifférent que leur nom soit associé à leurs actes (ils attachent en revanche beaucoup d'importance à leurs propres chants et légendes).
        Les Ménestrels forment uns société informelle et n'ont donc pas de quartier général. Ils oeuvrent pour le bien au sein des Royaumes et des personnages bons peuvent bénéficier d'une aide invisible si leurs actions servent sa cause. Le seul indice qui permette d'identifier les membres de cette organisation est son symbole en forme de harpe et de lune.

Le Trône de Fer

        Les marchands sont généralement indépendants et préfèrent traiter leurs affaires face à face en s'appuyant sur l'honnêteté (ou la réputation d'honnêteté) de leurs partenaires commerciaux. Ils se tiennent éloignés de la politique mais s'efforcent d'obtenir les faveurs de ceux qui ont la responsabilité des points d'eau ou de leurs haltes favorites. Les marchands font confiance à leur bonne étoile mais ils s'allouent les services de mercenaires afin de protéger leurs biens : ainsi, suffisamment de marchandises parviennent à bon port pour que leur commerce reste rentable. Les dirigeants des contrées qu'ils traversent viennent de toutes origines et certains sont même d'anciens membres de leur profession, ils leur font donc confiance.
        La mystérieuse organisation du Trône de Fer, qui opère depuis plusieurs décennies, semble faire exception à la règle. Malgré son ancienneté, nous ne savons que peu de choses sur ses objectifs ou l'identité de ses membres. Elle se livre à diverses activités par l'intermédiaires d'agents. Ce sont souvent de petits voyous ou des brigands de faible envergure, qui ont récemment opté pour un emploi légitime en se mettant au service d'un marchand. Ils ne sont pas une main d'oeuvre très stable et reviennent souvent à leurs anciennes vocations. Le Trône nie toute complicité avec les crimes que pourraient commettre ses agents et les remplace donc très régulièrement afin de maintenir un air de respectabilité : même si le vernis semble parfois bien mince, ils s'est franchement craquelé parfois puisque le Trône de Fer a été accusé de tentative de meurtre, d'extorsion, d'exactions, de ventes d'armes aux tribus humanoïdes, de trafic de poudre à fumée, de poison et de contrebande. De nombreux rapports ont fait état de conflits entre les caravanes ou agents du Trône de Fer et ceux du Zhentarim. Le Trône de Fer a même déjà été interdit de cité dans Cormyr pour toute une année, et beaucoup de gens le suspectent de chercher à s'étendre sur d'autres territoires.
        Nul ne connaît l'identité des maîtres du Trône de Fer et, jusqu'à présent, aucune magie n'est parvenue à percer le mystère. Cela semblerait indiquer qu'ils disposent eux-mêmes de certains pouvoirs et nombre de rumeurs circulent... D'aucuns affirment que le Trône de Fer serait au service du Zhentarim ou de Cormyr et que les actions entreprises à son encontre seraient simplement destinées à brouiller les pistes. Certains avancent même qu'une divinité serait impliquée, Cyric, voire une puissance plus sombre encore (dans la mesure ou pareille chose est possible). D'autres rumeurs encore parlent de mort-vivants, qui seraient les véritables maîtres de cette société secrète de marchands. La vérité reste à découvrir.

Les Sorciers Rouges

        Les Sorciers Rouges sont les dirigeants de Thay et les puissants dignitaires Zulkirs sont choisis parmi eux. A travers l'ensemble des Royaumes, les Sorciers Rouges sont des espions ou des agents au service de leur propre royaume. Leurs actions sont donc censées servir la cause de leur gouvernement mais chacun des Sorciers Rouges défend aussi ses propres intérêts. Officiellement, leur objectif majeur consiste à faire du Thay la principal puissance politique et magique des Royaumes. Beaucoup semblent effectivement agir dans ce sens mais certains servent leur propre cause, cherchant à discréditer les autres, même s'il s'agit de Sorciers Rouges et leur nom est donc souvent associé aux complots les plus inextricables. Les Sorciers Rouges ont de multiples caractéristiques mais la subtilité n'est pas vraiment leur qualité première. Ils sont fanfarons, vantards, bruyants et dangereux mais dénués de finesse. Un Sorcier Rouge doit fournir un gros effort pour feindre la plus petite humilité et il lui est extrêmement difficile de supporter des Thayviens. De nouveaux Sorciers Rouges apparaissent sans cesse pour défier les anciens.

Le Zhentarim

        Le réseau Noir du Zhentarim est un groupe de magiciens, de prêtres et de guerriers qui se consacrent exclusivement à asseoir sa puissance commerciale et, plus généralement, son pouvoir. Ils opèrent de façon plus ou moins secrète sur l'ensemble de la région des Contrées du Mitan. Ils s'efforcent en particulier de causer la perte de tous leurs opposants, qui sont de plus en plus nombreux, parmi lesquels se trouvent notamment les Vaux, les Ménestrels, les cités rivales de la Mer de Lune, le Culte du Dragon, Cormyr, la Sembie, et quiconque se let en travers de leur toute. Les organisations qui ne peuvent être ni infiltrées ni contrôlées doivent être soumises ou détruites.
        Le Réseau Noir a étendu

Les Sept Soeurs

        Rassemblant les sept soeurs elfes ainsi qu'un certains nombre de mortels qui se sont alliés à elles, cette organisation est réputée pour être la plus magique et la plus fermée de tous les Royaumes. Les Sept Sœurs arborent toutes des cheveux argentés ; elles sont d'une grande beauté qui n'a de comparable que leur sagesse, et vieillissent très lentement (voire pas du tout). Six d'entre elles ont accompli de nombreux exploits et acquis une grande célébrité dans les Royaumes ; la septième est tout à fait inconnue. Les Sept Sœurs sont :

  • Oragie Maindargent, Barde de Valombre ;
  • Colombe Fauconnier, rôdeuse et membre des Chevaliers de Myth Drannor ;
  • La Simbule, Reine d'Aglarond ;
  • Alustriel, Haute Dame de Lunargent ;
  • Laérale, compagne de Khelben Arunsun;
  • Séluné, Sorcière de Valombre (décédée et jugée impossible à ressusciter ; mais dans les Royaumes la mort ne met pas forcément fin à une carrière) ;
  • Qilué, une Elfe Noire, est le mouton à cinq pattes de la famille.

           
Alustriel                            Oragie                               La Simbule                               Sélune

        Les Sept détiennent de grands pouvoirs magiques, qui jusqu'à ce jour ont tenu en échec toutes les tentatives des Sorciers Rouges, des magiciens d'Halruaa, du Zhentarim et d'autres factions visant à découvrir leur véritable nature. Leur puissance semble intimement liée à celle de Mystra, et n'a apparemment pas du tout souffert du Temps des Troubles.
        Chacune des Sept Sœurs possède sa propre personnalité et sa propre vie. La Simbule (la plus sauvage) disparaît parfois pendant plusieurs mois pour régler l'un ou l'autre des problèmes auxquels est confronté son royaume. Alustriel (la plus pensive) consacre tous ses efforts à la préservation de la beauté et de la connaissance à Lunargent. Laérale se remet d'une mauvaise expérience due à un artefact mauvais, grâce aux soins et à la tutelle de Khelben Arunsun qui est devenu son compagnon. Séluné est morte en combattant un énorme dragon à Valombre ; mais il semble que son esprit soit loin de reposer en paix, et apparaisse régulièrement aux environs de son mémorial, sous la Tour Biscornue. Oragie s'est retirée à Valombre, dont elle ne sort que pour affronter les plus graves des menaces qui pèsent sur les Vaux. Colombe continue à accompagner son mari Florin dans ses pérégrinations dans la forêt elfique de Cormanthor.
        Il se peut que d'autres mortels aient reçu les faveurs de Mystra ; Elminster et Khelben, par exemple. On dit que Sammaster, le fondateur du Culte du Dragon, avait reçu la sagesse des dieux ; mais que celle-ci l'avait submergé et qu'il s'était peu à peu laissé glisser dans la folie et le mal.
        Beaucoup d'aventuriers ou groupes d'aventuriers sont alliés avec l'une des Sept Sœurs ou lui servent d'agents ; ils aident à entretenir la stabilité des Royaumes et promeuvent un usage paisible de la magie.

L'enclave d'émeraude

        Située sur l'île d'Illighôn, au large du Bief de Vilhon, l'Enclave d'Emeraude est une organisation regroupant des druides et d'autres individus concernés par la protection des ressources naturelles du Bief de Vilhon et des terres avoisinantes. Les membres de l'enclave, connus comme étant les protecteurs, ne se préoccupent pas des notions de bien ou de mal pour se concentrer sur les besoins de la nature et pour contrer la progression de la civilisation humaine. Fondée lors de l'année de l'Homme pensant (374 CV), l'Enclave d'Emeraude a, par ses actions, affecté la vie des plus grands comme des plus petits.
          Bien que l'objectif principal de l'Enclave d'Emeraude soit de préserver la nature, les membres de cette organisations ne sont pas des adversaires directs du progrès. Ils préfèrent travailler en accord avec les populations civilisées pour préserver la nature plutôt que d'utiliser des actions de représailles violentes pour les repousser. Les druides sont connus pour laisser les bûcherons venir travailler dans les régions de la forêt où il est nécessaire d'abattre des arbres, mais ils s'opposent toujours à un abattage aveugle et systématique.
          Récemment, l'Enclave a commencé à créer des cellules dans d'autres régions qu'elle considère comme potentiellement menacées telles que la Haute-forêt, Cormanthor, etc...

Bregan D'Aerthe

        Le Bregan D'Aerthe est une organisation drow menée par Jarlaxle, un groupe d'espion sans fois ni lois, ayant étendu son influence dans toutes les villes d'Ombre-Terre et commence à s'implanter à la surface de Toril. Travaillant pour le plus offrant, le Bregan D'Aerthe est composé de soldats et princes de maisons drows dechues et souvent exterminées avec l'aide du Bregan d'Aerthe lui-même.
        Cette organisation sème le chaos derrière elle et en tire tout le profit possible, s'alliant avec d'anciens ennemis affaiblis, ou accueillant dans ses rangs les rescapés d'une famille décimée par elle-même.
        Mais au sein même de l'organisation, certains aimeraient se débarasser de Jarlaxle...

Les couteaux enflammés

        L'ordre des couteaux enflammés est une bande d'assassins basé en Cormyr qui est à l'origine de cette organisation. Ils furent toutefois bannis de cette nation en 1341 CV après que l'une de leurs tentatives d'assassinat sur un noble local ait été dévoilée. Le groupe actuel est essentiellement constitué de nobles exilés appartenant aux maisons Bleth et Cormaeril de Cormyr. Ces individus réorganisèrent les Couteaus enflammés après que des aventuriers eurent détruit le pouvoir de cette organisation en 1357 CV. Désormais, les membres de cette organisation cherchent à assassiner les Cormyriens opposés à leur retour. Ils vouent une haine toute particulère à la maison Obarskyr.
        Les couteaux enflammés sont situés à Port-Ponant. Ils y existent avec l'autorisation des Masques de la nuit (la guilde de voleurs qui dirige la ville). Le nouveau quartier général de l'organisation a été construit sous Château Cormaeril à Port-Ponant. Amers quand à leur statut d'exilés, les anciens nobles qui forment les Couteaux enflammés obéissent à une hiérarchie stricte sous le commandement du Grand-père des assassins. Le seigneur Tagreth Cormaeril ne tolère aucune dissesion au sein de ses fidèles. Des agents de la guilde sont présents dans toutes les cités majeures de Cormyr et dans de nombreuses cités moins importantes. Ils est aussi possible d'en trouve en Sembie, dans les Vaux et en Chessenta. Comme Cormyr n'est pas au courant de la renaissance de cette organisation et que cette nation a d'autres problèmes à règler, les Couteaux enflammés ont, jusqu'à présent, pu agir sans affronter d'opposition. C'est ainsi que l'organisation a placé de nombreux assassins à proximité de futures cibles. Ils n'attendent plus que l'ordre du Grand-père des assassins pour frapper.

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril