Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

 

 

 

La Côte des Epées

(Faérune)

     La Côte des Épées est située entre Eauprofonde au Nord, et Amn au Sud. Mis à part La Porte de Baldur, elle ne compte que des villes moyennes telles que Beregost, ou des petits villages comme Nashkell. on y trouve cependant la célèbre bibliothèque de Château-Suif au Sud de La Porte de Baldur, et l'Auberge de Brasamical, ancienne citadelle reconvertie en auberge. Le fleuve qui traverse la Côte des Épées est le Chiontar.
     Longtemps, la Côte des Épées n'a été qu'un refuge pour les bandits de la pire espèce, les orques, gobelins, kobolds et autres monstres. Quelques villages isolés luttaient contre ces bandits, mais essuyaient de lourdes pertes. C'était le cas d'un petit village portuaire situé sur les rives de la rivière Chiontar, petit village qui deviendra par la suite une des plus grandes villes des côtes de Féérune, la Porte de Baldur, en l'honneur de son fondateur, Baldurien. Celui-ci partit un jour en mer à destination des Îles Anchorommée, d'où il revint avec de fabuleuses richesses, qui permirent d'ériger une muraille autour du village, et plus tard d'en faire une grande ville. Aujourd'hui, la Porte de Baldur est le centre d'une vaste activité commerciale sur toute la Côte des Épées, et au delà de ses limites. Plus tard, une autre grande ville a dépassé le nombre d'habitants de la Porte de Baldur, la mythique Eauprofonde, située à l'extrême Nord de la Côte des Épées.

Villes de la région :

La Porte de Baldur
Château-Suif
L'auberge de Brasamical
Bérégost
Nashkel

Romans se déroulant dans cette région :

- Le dernier seuil

Retour à la page "Géographie"

Ce site n'est pas officiel. D&D/Dungeons and Dragons, Royaumes Oubliés/Forgotten Realms et DragonLance sont des marques déposées de WOTC inc.
Les images telles que les couvertures de romans où les illustrations de personnages et organisations appartiennent à WOTC, Milady et Fleuve Noir.
Les titres de jeux-videos ou captures d'écrans appartiennent aux développeurs respectifs de ces jeux.
Le reste est © Morcar/Le monde de Toril